Les habitants des Territoires du Nord-Ouest peuvent désormais faire un don d’organes en Alberta

Un accord pour les dons d’organes a été signé entre les T.N.-O. et l’Alberta. (Aydin Mutlu/Getty Images)
Un habitant des Territoires du Nord-Ouest qui meurt dans un hôpital de l’Alberta pourra désormais faire don de ses organes et de ses tissus au système de santé albertain.

Le gouvernement territorial a annoncé lundi s’être entendu avec son homologue albertain, en mai, afin de permettre aux Ténois de s’inscrire au registre des dons d’organes et de tissus de cette province.

Avant cette entente, les résidents des T.N.-O. n’avaient aucune possibilité de faire don de leurs organes à leur mort, faute de ressources et d’infrastructure médicale nécessaire dans le territoire.

Cette nouvelle possibilité de s’inscrire au registre de l’Alberta ne permettra pas le don d’organes des personnes mourant dans les T.-N.-O., mais vise plutôt celles qui meurent dans des hôpitaux de l’Alberta ayant accès à des services de transplantation.

Selon le gouvernement ténois, le temps qu’il faut pour permettre les opérations nécessaires et le transport d’un mort vers un centre de l’Alberta ne permettrait pas le don d’organes et de tissus.

En 2019, 223 Ténois ont reçu des soins dans une unité de soins intensifs de l’Alberta.

« Offrir aux habitants des T.N.-O. la possibilité de s’inscrire sur un registre de dons d’organes et de tissus est un engagement de longue date de notre gouvernement. C’est maintenant une réalité grâce à cet accord passé avec le gouvernement de l’Alberta. Je suis heureuse que cette option soit maintenant disponible et j’encourage la population à s’inscrire. »Diane Thom, ministre de la Santé des Territoires du Nord-Ouest

Les modifications au registre de la province coûteront environ 100 000 $ au gouvernement ténois cette année, plus 40 000 $ par année pour en assurer l’entretien.

Le gouvernement assure que les renseignements personnels recueillis et transmis aux autorités sanitaires albertaines seront protégés autant par la loi ténoise que la loi albertaine.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *