Deux cas présumés de COVID-19 au Nunavut

Le gouvernement du Nunavut annonce deux cas présumés de COVID-19 sur le site de la mine de fer Mary River, opérée par l’entreprise Baffinland. (Baffinland Iron Mines Corporation)
Le gouvernement du Nunavut annonce deux cas présumés de COVID-19 sur le site de la mine de fer Mary River, dans l’est du territoire.

Les deux personnes concernées ne présentent aucun symptôme, mais elles ont immédiatement été placées en isolement, indique le médecin hygiéniste en chef du Nunavut, Michael Patterson, dans un communiqué de presse.

Les personnes susceptibles d’avoir été en contact avec elles se trouvent aussi en quarantaine.

Les autorités sanitaires indiquent que les échantillons ont été envoyés dans un laboratoire du sud du pays pour confirmer les résultats.

La mine de fer Mary River, qui est opérée par l’entreprise Baffinland, est située à environ 176 kilomètres au sud-ouest de Pond Inlet, sur l’île de Baffin.

Selon le ministre de la Santé, George Hickes, les risques de transmission de COVID-19 dans les collectivités du territoire demeurent faibles.

Les autorités sanitaires précisent que les mesures mises en place restent pour le moment inchangées, de même que les accords sur les voyages.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *