Le temps pluvieux profite aux moustiques au Yukon

Deux moustiques se posent sur la peau d’une personne. (Shutterstock/ Mycteria)
Un nombre exceptionnellement élevé de moustiques est enregistré cette année au Yukon en raison du temps pluvieux.

Selon Curtis Fediuk, président de Duka Environmental Services, qui gère le programme de lutte contre les moustiques du Yukon, le personnel du programme a recueilli cette année de cinq à sept fois plus d’échantillons de moustiques qu’à l’habitude.

Les données enregistrées sont parmi les plus élevées « depuis de très nombreuses années », affirme Curtis Fediuk.

Le personnel du programme de lutte contre les moustiques a épandu dans les étangs et les marécages un insecticide qui cible le stade larvaire du cycle de vie d’un insecte. Toutefois, le temps pluvieux a permis aux moustiques de se développer dans d’autres zones, mentionne M. Fediuk.

Il souligne que le nombre de moustiques est également significatif en Colombie-Britannique cet été.

Une semaine de temps chaud et sec, un tueur naturel de moustiques, pourrait réduire de beaucoup le nombre de ces insectes piqueurs, évoque toutefois M. Fediuk.

Les moustiques « plutôt jolis »

La biologiste de la faune de Whitehorse Maria Leung convient que cette année « est l’une des pires années » pour les moustiques, tout en soulignant que la région a connu d’autres mauvaise années. Elle souligne par ailleurs que l’abondance de ces petites bestioles n’est pas entièrement mauvaise, du moins pour les chauves-souris et les libellules.

« C’est de la nourriture d’autres types de vie et c’est bien », dit-elle.

Dan Peach, chercheur au postdoctorat à l’Université de la Colombie-Britannique, fait quant à lui valoir que certains insectes sont « plutôt jolis à observer sous la loupe ».

Dan Peach dit par exemple avoir découvert le moustique des quenouilles, orné de bandes blanches, pour la première fois au Yukon en 2019.

Se débarrasser de l’eau stagnante

Pour ceux qui souhaitent malgré tout tenir les moustiques à distance, M. Fediuk recommande de se débarrasser de l’eau stagnante où des larves pourraient se développer.

Sortir un ventilateur peut aussi être un moyen d’éloigner les moustiques, tout comme porter des vêtements de couleur pâle, acheter une chandelle à la citronnelle ou un serpentin à moustiques, conseille le responsable du programme de lutte contre les moustiques du Yukon.

Selon Environnement Canada, Whitehorse a reçu 103,4 mm de pluie en juin et juillet jusqu’à présent.

Avec les informations de Laura Howells

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *