La mer de l’Arctique sur fond de misère humaine au Musée d’art contemporain de Montréal

Installation vidéo « Vertigo Sea » de John Akomfrah. (Musée des beaux-arts du Canada/Smoking Dogs Films/Lisson Gallery)
Le Musée d’art contemporain de Montréal (MAC) accueillera en janvier 2021 l’installation vidéo Vertigo Sea de John Akomfrah. Dans cette oeuvre phare où la mer prend le premier rôle, l’artiste d’origine ghanéenne télescope les récits de chasses nordiques avec les drames de l’histoire humaine comme l’esclavage ou l’exil forcé des réfugiés.

De cette installation issue des archives de l’Unité d’histoire naturelle de la BBC, John Akomfrah fait également de nombreux clins d’œil artistiques aussi bien aux marines du peintre britannique Turner qu’au Radeau de la Méduse du Français Théodore Géricault en passant par les paysages de l’Allemand Caspar David Friedrich.

« Vertigo Sea mêle plusieurs récits écologiques et politiques dépeignant l’océan comme un lieu de terreur et de beauté où le spectateur est clairement et délibérément sollicité. »Le Musée d'art contemporain de Montréal
Installation vidéo « Vertigo Sea » de John Akomfrah. (Musée des beaux-arts du Canada/Smoking Dogs Films/Lisson Gallery)

Mais entre des extraits de chasse à la baleine au large de Terre-Neuve et celle de l’ours polaire sur la banquise canadienne, l’artiste âgé de 63 ans nous raconte le destin méconnu d’Olaudah Equiano, un esclave affranchi du XVIIe siècle originaire du royaume du Bénin, devenu abolitionniste britannique, marchand, marin et explorateur de l’Arctique.

« Ses œuvres portent sur la mémoire, le postcolonialisme, la temporalité et l’esthétique, et explorent surtout les expériences des diasporas de migrants dans le monde. »Le Musée d'art contemporain de Montréal

Le travail de John Akomfrah fait régulièrement le tour des musées internationaux. Son oeuvre Vertigo Sea, projeté sur trois écrans en simultané pendant 48 minutes, a été acclamé par les critiques, notamment lors de son passage en 2015 à la prestigieuse Biennale de Venise.

L’artiste vit et travaille présentement à Londres. Il est le fondateur, avec Lina Gopaul et David Lawson, de la société de production cinématographique et télévisuelle Smoking Dogs Films, basée dans la capitale anglaise.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *