Trois morts dans un écrasement d’hélicoptère au Nunavut dans le Grand Nord canadien

L’hélicoptère avec trois passagers à son bord s’est écrasé sur l’Île Griffith, située à 22 km au sud-ouest de Resolute Bay, au Nunavut. (Radio-Canada)
Trois passagers d’un hélicoptère ont perdu la vie près de Resolute Bay, au Nunavut, à la suite de l’écrasement de l’appareil dimanche soir.

L’appareil de type Eurocopter AS350 du transporteur Great Slave Helicopters a été repéré sur l’île Griffith, à 22 km au sud-ouest du village le soir même par un vol de repérage.

Selon un communiqué du transporteur, basé à Yellowknife, les victimes sont deux membres d’équipage et un biologiste, mais leur identité n’a pas été divulguée pour l’instant.

« Nous partageons la peine des amis et des membres de la famille des victimes. Nous demandons le respect de leur vie privée de même que pour l’entreprise pendant que nous traversons ces moments difficiles. »Jennifer Burry, chef des opérations de Great Slave Helicopters

Dans un communiqué, le premier ministre territorial Joe Savikataaq a affirmé avoir été « anéanti » d’apprendre la nouvelle.

La Gendarmerie royale du Canada du village a été avisée vers 20 h 30 du retard du vol par un membre du Programme du plateau continental polaire qui offre aux chercheurs scientifiques un soutien logistique.

« [La tragédie] est particulièrement difficile et personnelle parce que l’écrasement est survenu lors d’un voyage pour étudier la population d’ours polaires du détroit de Lancaster, entrepris par mon ministère de l’Environnement. »Joe Savikataaq, premier ministre du Nunavut

Le Centre conjoint de coordination des opérations de sauvetage (CCCOS) a confirmé lundi matin la mort des passagers avec l’appui d’une équipe locale de recherche et de sauvetage composée de trois personnes qui s’est rendue sur place.

Le Bureau de la sécurité des transports (BST) du Canada recueille les informations nécessaires pour déployer des spécialistes sur le site et mener une enquête conjointement avec le bureau du coroner.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.