Une Franco-Yukonnaise au Conseil jeunesse du premier ministre

Share
Alex Bouchard, de Haines Junction, est une Franco-Yukonnaise qui siège au Conseil jeunesse du premier ministre. (@ALEXPMYC/TWITTER)
Alex Bouchard, de Haines Junction, est une Franco-Yukonnaise qui siège au Conseil jeunesse du premier ministre. (@ALEXPMYC/TWITTER)
La Franco-Yukonnaise de Haines Junction, Alex Bouchard, fait partie des 15 premiers jeunes à avoir été nommés pour siéger au Conseil jeunesse du premier ministre. Le conseil, qui comptera 30 membres, aura pour mandat de donner des avis à Justin Trudeau sur des questions nationales qui les touchent.

« J’ai toujours été intéressée [par] la politique et c’était une belle opportunité pour faire du changement, pour faire partie de ça », lance la jeune femme de 24 ans en entrevue à l’émission Phare Ouest.

Elle pense que son implication auprès de la jeunesse francophone du Yukon a été une raison déterminante pour qu’elle soit choisie. Maintenant, la jeune femme espère aller à la rencontre des jeunes yukonnais pour entendre leurs préoccupations. « J’aimerais aller dans les écoles et discuter [avec les jeunes] pour savoir ce qu’ils aimeraient que j’apporte à Trudeau », explique-t-elle.

Ça va vraiment dépendre de ce que les jeunes veulent que je fasse.

Alex Bouchard, membre du Conseil jeunesse du premier ministre

Certains enjeux sont déjà chers aux yeux d’Alex Bouchard : « Parce que je viens du Yukon et que je travaille pour Parcs Canada, l’environnement est donc vraiment proche de mon cœur », avance-t-elle.

Selon elle, l’emploi est aussi une source de préoccupation importante pour bien des jeunes yukonnais. « Au Yukon, on a un bon ballant entre le tourisme et l’extraction des ressources naturelles. Si tu as des ressources naturelles, oui tu as des jobs », ajoute la jeune femme.

Enfin, certains problèmes sociaux et de santé mentale sont aussi inquiétants dans les communautés du Nord et elle espère pouvoir en parler.

Les jeunes qui souhaitent faire partie du Conseil jeunesse ont jusqu’au 7 octobre pour soumettre leur candidature.

(Un texte de Fanny Bédard)

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *