Photo : La Presse Canadien

Fini les gras trans dont les grands de l’alimentation sont trop friands

Share

Vos cinq animateurs vous invitent cette semaine à la table des Canadiens et des Québécois pour découvrir l’impact que pourrait avoir le retrait graduel des gras trans dans nos aliments et que vient d’annoncer le gouvernement canadien. À quoi s’attendre de cette transition de trois ans vers un régime alimentaire sans gras trans au Canada?

Regardez Tam-Tam Canada du vendredi 5 octobre 2018 – 36:32

RCI – Tam-Tam Canada

Posted by Radio Canada International on Friday, October 5, 2018

Découvrez nos archives sur le même sujet

Gras trans industriel : le tueur silencieux banni du Canada
Un avis avait été émis en ce sens l’année dernière par Santé Canada, selon une recommandation du premier ministre après la décision de la Food and Drug Administration américaine de proscrire, dès cette année, le gras trans contenu dans les huiles hydrogénées dans tous les produits alimentaires fabriqués aux États-Unis.

Plus on mange gras, plus l’appétit augmente
Trop de gras dans l’alimentation modifie la flore intestinale et empêche le cerveau de reconnaître les signaux de satiété. Ce qui favorise la suralimentation. Une alimentation grasse réorganise complètement le circuit du cerveau des souris et provoque l’inflammation des portions du cerveau responsables de l’alimentation.

Les Québécois font tout un plat avec leurs patates
Découvrez le succès de la poutine, un mets emblématique du Québec à base de frites, de fromage et de sauce, qui fait saliver partout sur la planète. Il appert que les triglycérides contenus dans la poutine agiraient dans notre cerveau directement sur le circuit de la récompense, le même qui agit dans la dépendance aux drogues et à l’alcool.

Graisses animales saturées maintenant bonnes pour votre santé?
Moins de gras peut-être moins bon pour votre santé. Une vaste étude ontarienne, publiée récemment dans la revue médicale The Lancet, fracasse la thèse voulant que les fameux régimes « à faible teneur en gras », si chers aux diététistes et aux cardiologues, permettent de réduire de façon notable les risques de maladies cardiovasculaires.

Voici notre meilleure offre cette semaine

Qui est François Legault, le nouveau premier ministre désigné du Québec?
Élu premier ministre du Québec, lundi soir, François Legault à des antécédents de capitaine d’industrie. Après avoir travaillé au sein des compagnies aériennes Nationair et Québecair, il a cofondé la compagnie aérienne Air Transat en 1986. Cette entreprise est devenue, en quelques années, la plus grande compagnie aérienne nolisée au Canada.

Corriger les distorsions du mode de scrutin et inclure les autres partis
La Coalition avenir Québec (CAQ ), qui se retrouve au pouvoir sans avoir reçu l’appui d’une majorité de la population, devrait absolument réformer le mode de scrutin, et se tourner vers un mode proportionnel mixte avec une liste régionale, soutient le directeur général du MDN, Jean-Sébastien Dufresne.

RCI rencontre le public lors des Journées de la culture
La maison de Radio-Canada à Montréal a été prise d’assaut par un public enthousiaste, dimanche, pour les Journées de la culture. Quelque 4000 personnes ont franchi le seuil de la grande tour afin de découvrir l’envers du décor du monde de l’information et les plateaux de leurs émissions préférées. Bien sûr, Radio Canada international (RCI) était là!

Le meilleur de la semaine en images

Share
Catégories : Santé
Mots-clés : , , , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

@*@ Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 caractères restants

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.

Nétiquette »

Quand vous vous exprimez dans le cadre d'une tribune, vous devez être aussi courtois que si vous parliez à quelqu'un face à face. Les insultes et attaques personnelles ne seront pas tolérées. Ne pas être d'accord avec une opinion, une idée ou un événement est une chose, mais manquer de respect envers autrui en est une autre. Les grands esprits ne se rencontrent pas toujours, et c'est bien là l'intérêt des tribunes!

La nétiquette est l'ensemble des règles de conduite régissant le comportement des internautes. Avant d'intervenir dans une tribune, il est important d'en prendre connaissance. Sinon, on risque l'expulsion!

  1. Les tribunes de RCInet.ca ne sont pas anonymes. Au moment de s'inscrire, les utilisateurs sont tenus d'indiquer leurs nom, prénom et lieu de résidence, qui s'afficheront au moment de la publication de leur commentaire. RCInet.ca se réserve le droit de ne pas publier un commentaire s'il existe un doute quant à l'identité de son auteur.
  2. L'usurpation de l'identité d'autrui dans l'intention d'induire en erreur ou de causer un préjudice est une infraction grave passible d'expulsion.
  3. Les tribunes de Rcinet.ca sont ouvertes à tous, quels que soit l'âge, l'origine ethnique, la religion, le sexe ou l'orientation sexuelle.
  4. Les propos diffamatoires, haineux, racistes, xénophobes, homophobes, sexistes ou disgracieux envers l'origine ethnique, l'appartenance à une religion ou à un groupe d'âge ne seront pas publiés.
  5. Dans Internet, les majuscules équivalent aux cris et peuvent être interprétées comme de l'agressivité, ce qui est plutôt désagréable pour vos interlocuteurs. Tout message contenant un ou des mots écrits en majuscules (à l'exception des sigles et des acronymes) sera rejeté. Il en sera de même pour les messages contenant un ou des mots en caractères gras, italiques ou soulignés.
  6. Le langage vulgaire, obscène ou malveillant est interdit. Les tribunes sont des lieux publics, et vos propos pourraient heurter certains internautes. Les personnes faisant usage d'un langage grossier seront expulsées.
  7. Le respect mutuel est de mise entre les utilisateurs. Ainsi, il est interdit d'injurier, de menacer ou de harceler un utilisateur. Vous pouvez exprimer votre désaccord avec une idée sans attaquer quiconque.
  8. L'échange d'arguments et de vues contradictoires est un élément clé d'un débat sain, mais il ne doit pas prendre la forme d'un dialogue ou d'une discussion privée entre deux participants qui s'interpellent sans égard aux autres participants. Les messages de ce type ne seront pas affichés.
  9. Radio Canada International diffuse en cinq langues. Les échanges dans les forums doivent se faire dans la même langue que le contenu que nous publions. L'usage d'autres langues, à l'exception de quelques mots, est interdit. Les messages sans rapport avec le sujet ne seront pas publiés.
  10. L'envoi de messages à répétition nuit aux échanges et ne sera pas toléré.
  11. L'insertion d'images ou de tout autre type de fichier dans les commentaires est interdite. L'inclusion d'hyperliens vers d'autres sites est permise, à condition qu'ils respectent la nétiquette. Toutefois, Radio Canada International n'est aucunement responsable du contenu de ces sites.
  12. La copie d'un texte d'autrui, même avec référence à son auteur, est inacceptable si cet extrait constitue la majeure partie du commentaire.
  13. La publicité et les appels à la mobilisation, sous quelque forme que ce soit, sont interdits dans les tribunes de Radio Canada International.
  14. Tous les commentaires et autres types de contenus sont modérés avant publication. Radio Canada International  se réserve le droit de ne pas publier les messages des internautes.
  15. Radio Canada International se réserve le droit de fermer une tribune à tout moment, sans préavis.
  16. Radio Canada International se réserve le droit de modifier ces règles de conduite (nétiquette) en tout temps, sans préavis.
  17. En participant à ses tribunes, vous autorisez Radio Canada International à publier vos commentaires sur la toile pour un temps indéfini. Cela suppose aussi que ces messages seront indexés par les moteurs de recherche d'Internet.
  18. Radio Canada International  n'est nullement tenue de retirer vos messages du web, si un jour vous en faites la demande. Nous vous invitons donc à bien réfléchir à vos propos et aux conséquences de leur publication.

*