Barrage ferroviaire près de Belleville, en Ontario. (Lars Hagberg/La Presse Canadienne)

Le point de vue des Wet’suwet’en désirant que les blocages ferroviaires cessent

Alors que les partisans des chefs héréditaires des Wet’suwet’en bloquent des voies ferrées un peu partout au pays, 200 Wet’suwet’en se sont réunis mercredi dans la petite ville de 3000 habitants de Houston en Colombie-Britannique pour exprimer leur opposition au mouvement de contestation qui bloque le transport de marchandises et provoque la mise à pied de plusieurs centaines de Canadiens.

Un groupe de chefs héréditaires a déclenché, il y a deux semaines, la protestation nationale en s’opposant au projet, affirmant qu’il violait leurs droits. PHOTO : LA PRESSE CANADIENNE / JASON FRANSON

Lors de cette réunion publique, ils ont réitéré leur soutien au projet de construction d’un gazoduc sur leur territoire. Non seulement appuient-ils le projet, mais ils le considèrent comme un moyen pour la communauté de s’épanouir.

Ils font partie du groupe de 20 Premières Nations dont les représentants élus ont soutenu le projet de la société TC Energy, basée à Calgary, qui construit ce gazoduc de 6 milliards de dollars dans le nord de la province.

Le gazoduc Coastal GasLink transporterait du gaz naturel du nord-est de la Colombie-Britannique vers la côte ouest du Canada.

Trois participants à la rencontre de mercredi. De gauche à droite : Edward Tom, Marion Tiljoe Shepherd et Robert Skin font partie de la nation Wet’suwet’en et ils soutiennent le gazoduc Coastal GasLink. (Kyle Bakx/CBC)

Un projet qui va créer des emplois

Les personnes qui sont venues à la réunion de Houston disent qu’elles veulent la construction du gazoduc qui créera des emplois bien rémunérés et des occasions d’affaires dans leur communauté.

Robert Skin a déclaré avoir été élu au conseil de la Première Nation Skin Tyee, qui fait partie de la nation Wet’suwet’en, pour faire avancer sa communauté. Or ce gazoduc signifierait une vie meilleure pour la prochaine génération. « Grâce à l’accord sur les avantages que [les Skin Tyee] ont signé, je vois que nous serons dans une meilleure situation même dans les cinq prochaines années », a déclaré M. Skin.

S’adressant à la foule dans la salle, il a dit que les manifestants anti-gazoduc « n’ont qu’une seule version des faits » et ne comprennent pas les avantages que ce type de projet d’infrastructure peut apporter.

Des sentiments similaires ont été exprimés par d’autres personnes qui souhaitent voir plus de gens travailler et subvenir aux besoins de leur famille, d’autant plus que l’industrie du bois est en difficulté dans cette région.

Les partisans d’un gazoduc à travers le territoire de Wet’suwet’en prennent la parole – Reportage de CBC News en anglais

Ils ne comprennent pas

Des protestataire dans le centre-ville de Toronto, dimanche dernier, en solidarité avec les chefs héréditaires de Wet’suwet’en. (CBC)

Beaucoup de ceux qui ont assisté à la réunion ont dit que les manifestants de tout le pays ne comprennent pas le problème et ne réalisent pas que beaucoup de Wet’suwet’en veulent que le projet soit construit.

Les habitants de Wet’suwet’en présents à l’événement ont déclaré qu’ils n’aimaient pas les protestations anti-gazoduc parce qu’elles n’aidaient pas leur communauté, qui, selon eux, a déjà connu des problèmes de gouvernance. Ils disent que les protestations ont amplifié ce conflit dans la communauté et ont détourné les gens de Wet’suwet’en de la résolution de leurs différends.

Certains dans la salle disaient avoir fait l’objet d’intimidation et de menaces de la part d’autres membres de leur communauté.

Les chefs héréditaires des Wet’suwet’en sont opposés au projet, bien que les représentants élus de 20 conseils de bande se trouvant le long du tracé du gazoduc le soutiennent.

En jaune, le trajet du Coastal GasLink. En rouge, l’autre grand projet du Trans Mountain Pipeline. Graphique CBC.

RCI avec les informations de CBC News

Notre couverture complète

Blocage de voies ferrées : François Legault pourrait recourir à la force – RCI

Ottawa cherche une résolution pacifique aux protestations contre les pipelines – RCI

Blocage ferroviaire: le Canadien National met à pied 450 employés – RCI

VIA Rail paralysé et le CN étranglé par des barrages autochtones anti-gazoduc – RCI

L’opposition au gazoduc bloque le transport ferroviaire au pays – RCI

Le point de vue des Wet’suwet’en désirant que les blocus ferroviaires cessent – RCI

Catégories : Économie, Environnement, Politique, Société
Mots-clés : , , , , ,

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Pour des raisons indépendantes de notre volonté et, pour une période indéterminée, l'espace des commentaires est fermé. Cependant, nos réseaux sociaux restent ouverts à vos contributions.