Le film Bà nội du Canadien Khoa Lê : regard sur nos aînés en temps de pandémie

Aujourd’hui, en pleine pandémie, le cinéaste Khoa Lê porte un regard différent mais toujours aussi respectueux sur sa grand-maman et sur ses ancêtres. Les grands-parents, dit-il, nous rappellent qui nous sommes.
(Photo: Khoa Lê/Films du 3 mars)
Le confinement pèse lourd sur les aînés du pays qui passent beaucoup de temps seuls, séparés de leur famille. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Depuis plusieurs semaines, chaque jour dans les points de presse, les dirigeants du pays parlent de la situation des aînés en temps de pandémie, des conditions de vie dans les centres de soins de longue durée, de l’accès limité à des sources de fraîcheur lors de la première vague de chaleur en Ontario et au Québec, du temps que les aînés ont passé ou non avec leurs familles depuis le début du confinement.

Les aînés sont dans les pensées de tous les Canadiens par le temps qui courent, mais le sont-ils toujours?

Le documentaire Bà nội (grand-mère) du cinéaste canadien Khoa Lê raconte la visite du réalisateur à sa famille lointaine pour les festivités du Nouvel An. Il y retrouve sa grand-mère de 93 ans. Plusieurs années après ce voyage, nous avons parlé à Khoa Lê de la façon dont son regard sur la vieillesse et sur son identité vietnamienne a changé maintenant que sa bà noi n’est plus. 

Écoutez : 


Regardez : 


Le film de Khoa Lê a été sélectionné par l’anthropologue et professeure émérite Luce Des Aulniers dans le cadre d’une série spéciale sur la vieillesse de Tënk, un site web indépendant de curation et diffusion du documentaire.

Aperçu du film :


En complément : 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *