Whitehorse au Yukon – De grâce n’attirez pas les ours

La ville de Whitehorse entend montrer à ses citoyens comment empêcher les ours d'entrer à l’intérieur des limites de la municipalité. Rick Bowmer/AP PhotoCes jours-ci, les résidents de Whitehorse au Yukon reçoivent par la poste un feuillet explicatif sur « comment éloigner les ours.»

L’an dernier, 41 ours ont dû être euthanasiés et 38 autres ont été relocalisés ailleurs au Yukon.

Selon Ken Knutson d’Environnement Yukon, « la grande majorité de ces situations, de ces rencontres désagréables, auraient pu être évitées avec un dose de prévention et de considération, surtout de la part de ces résidents qui vivent tout près des zones qui côtoient des secteurs sauvages. »

Par ce document, la ville de Whitehorse entend montrer à ses citoyens comment ne pas attirer les ours à l’intérieur des limites de la municipalité.

Des choses simples à faire des comportements à éviter

Bien sceller ses déchets domestiques de sorte qu’aucune odeur ne s’en échappe; toujours bien avoir à l’œil ses fumoirs à poisson, ses cabanons à réserve de viande, la nourriture de ses animaux de compagnies, telles sont certaines des précautions à prendre quand on vit dans une communauté côtoyant un territoire où vivent des ours.

« Il faut également prendre conscience que les déjections de nos animaux de compagnie sont attrayantes pour les ours, tout comme les volailles qu’on élève, les mangeoires à oiseaux, les barbecues, les composteurs. Il faut absolument contrôler l’accès à tout ça » ajoute Glenda Koh, coordonnatrice environnementale pour la ville de Whitehorse.

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *