Retour en service de l’Amundsen dans l’Arctique

Share
Le brise-glace et vaisseau de recherche Amundsen de la Garde côtière canadienne  (PC / Jacques Boissinot)
Le brise-glace et vaisseau de recherche Amundsen de la Garde côtière canadienne
(PC / Jacques Boissinot)

Le vaisseau de recherche NGCC Amundsen de la Garde côtière canadienne fait route vers l’Arctique après avoir passé les deux dernières années en radoub en cale sèche. Il a repris les eaux douces du Lac Ontario à St-Catherines vendredi dernier. Des réparations majeures ont été effectuées sur ses moteurs et de nouvelles génératrices ont été installées.

Dans un communiqué émis par la Garde côtière, on souligne que ce radoub aura coûté six millions de dollars. C’est la société Seaway Marine and Industrial qui a réalisé cette mise à niveau du vaisseau.

Selon Keith Levesque, coordonnateur des chercheurs qui étudient les changements climatiques au réseau ArticNet, « Il s’agit ici d’une excellente nouvelle pour la communauté scientifique tant au Canada qu’ailleurs dans le monde qui se penche sur les changements climatiques. Le brise-glace Amusdsen a été le vaisseau amiral de toute la recherche canadienne en Arctique au cours de dix dernières années. »

L’Amundsen traversera le lac Ontario, descendra le Saint-Laurent et fera route vers le Labrador d’où, à la fin juillet, il appareillera vers l’Arctique. Un vaste kaléidoscope de recherches est prévu cet été, du phytoplancton à l’atmosphère.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *