Message aux pêcheurs d’Iqaluit – Cessez de gaspiller la ressource qu’est l’Omble de l’Arctique

De nombreuses prises d'ombles de l'Arctique abandonnées sur les rives de la rivière Sylvia Grinnell à Iqaluit au Nunavut (CBC)
De nombreuses prises d’ombles de l’Arctique abandonnées sur les rives de la rivière Sylvia Grinnell à Iqaluit au Nunavut (CBC)

Les agents de Pêches et Océans Canada au Nunavut affirment réaliser certains progrès dans la diminution des prises d’Ombles de l’Arctique abandonnées sur les rives de la rivière Sylvia Grinnell. Il y a cinq ans, Pêches et Océans Canada a rendu publiques des photos de ses agents de la faune transportant des sacs pleins de carcasses d’Ombles de l’Arctique laissées à pourrir sus le soleil.

Chris Lewis, un biologiste à l’emploi de Pêches et Océans Canada affirme qu’encore aujourd’hui une importante quantité de poissons est encore gaspillée mais la situation s’améliore. « Nous avons noté une diminution dans le nombre de poissons pêchés puis abandonnés sur les rives de la rivière près des chutes. Il semble que le message arrive à passer. »

« Par contre, ajoute-t-il, les pêcheurs qui se servent de filets ou de lignes à plusieurs hameçons (snagging) créent encore beaucoup de dommages. Il n’y a pas de discrimination dans les poissons capturés. Même les alevins (pre-spawners) sont capturés et ça c’est potentiellement dangereux. »

La semaine dernière, les agents de Pêches et Océans Canada ont installé une nouvelle affiche à la rivière Sylvia Grinnell à Iqaluit. On y présente le cycle de vie de l’Omble de l’Arctique, le tout accompagné de conseils d’aînés locaux. Sammy Josephee et Serapio Ittusardjuat recommandent fortement de ne pas gaspiller de poissons, le tout faisant partie d’une campagne prônant une responsabilisation des pêcheurs.

Il fut un temps où l’Omble de l’Arctique de la rivière Sylvia Grinnell pouvait soutenir une pêche commerciale, ce qui n’est plus le cas aujourd’hui.

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.