La transhumance de 3 000 rennes en images

Share
Un vidéographe d’Inuvik dans les Territoires du Nord-Ouest a réussi à capter sur images le passage annuel des rennes à Swimming Point le weekend dernier.

Cette transhumance se produit quand une équipe de gardiens de troupeau fait se déplacer les animaux de leurs pâturages hivernaux vers leurs lieux de vêlage sur l’Île Richards.

Pour s’y rendre, le troupeau doit travers le pont de glace entre Inuvik et Tuktoyaktuk créer annuellement en hiver sur un des bras du fleuve Mackenzie.

David Stewart était prêt à saisir en images l’événement tout comme l’était la photographe Zoe Ho. En fait, plusieurs résidents de la région ont pris la route et ont roulé plus de 90 minutes hors d’Inuvik pour assister à l’événement.

Madame Ho déclaré que « c’était une expérience magnifique et très mouvante de voir ce troupeau de 3 000 rennes en mouvement et de voir la relation qui existe entre les animaux et leurs gardiens de troupeau. »

Le lieu de passage est appelé « swimming point » ( trad.: la pointe à nager) car les rennes avaient l’habitude de traverser le Mackenzie à cet endroit en été.

Ce troupeau de rennes est le seul troupeau dit « libre » de rennes au Canada et aussi le plus septentrional en Amérique du Nord.

À l’origine, ce troupeau de rennes a été constitué par une initiative gouvernementale canadienne et formé de bêtes venues de Norvège au cours des années 30.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *