Glissement de terrain au Yukon repéré par la NASA

Une image satellite montre l'ampleur du glissement de terrain sur le mont Steele, au Yukon. (NASA Earth Observatory via Radio-Canada Yukon)
Une image satellite montre l’ampleur du glissement de terrain sur le mont Steele, au Yukon. (NASA Earth Observatory via Radio-Canada.ca)
Un glissement de terrain monstre sur le mont Steele au Yukon, le cinquième sommet le plus haut du Canada, a fait trembler les appareils sismologiques le 11 octobre dernier.

Le glissement est comparé par la NASA comme ayant une taille équivalente à 700 porte-avions. Les 45 millions de tonnes de débris dévalant le flanc de la montagne ont enregistré le semblable d’un tremblement de terre de magnitude cinq, soit modéré, selon Goran Ekstrom, le sismologue et professeur à l’Université de Columbia qui a découvert l’événement.

« Il s’agit d’un événement d’une grande ampleur. Je dirais dans les tops 10 de 2015 au niveau mondial, peut-être plus. »— Goran Ekstrom, sismologue et professeur à l’Université de Columbia

Mais les experts ne savent toutefois pas ce qui a provoqué le glissement de terrain, car aucune activité sismologique a été enregistrée dans le secteur pour cette période bien que la chaîne de montagnes St Elias soit en général active.

Deuxième glissement sur le mont Steele

En 2007, un glissement de terrain deux fois plus gros avait été enregistré, et étudié par la Commission géologique du Yukon.

Si ce récent événement n’étonne pas le géologue Jeff Bond de la Commission, ce dernier demeure animé. « Il est toujours fascinant de voir mère Nature en action, rapide et catastrophique à la fois. »

Après deux glissements confirmés en quelques années, les experts se demandent toutefois si des circonstances particulières caractérisent le mont Steele qui culmine à 5067 mètres.

Ce sont en fait des images satellites de la NASA avant et après le glissement qui a permis de conclure au glissement. « Dans quelques semaines, la neige recouvrira ces dépôts et personne ne saura qu’un glissement s’y est produit », affirme Goran Ekstrom.

En complément
DOSSIER –  Zone Yukon Actualités yukonnaises et couvertures spéciales.

 

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *