Bâtir une nouvelle relation avec les Peuples autochtones façon Justin Trudeau

Share
Justin Trudeau s'adresse à l' Assemblée des premières nations à Montréal en juillet 2015. (Ryan Remiorz/La Presse Canadienne)
Justin Trudeau s’adresse à l’ Assemblée des premières nations à Montréal en juillet 2015. (Ryan Remiorz/La Presse Canadienne)
Un vent de changement semble souffler dans la relation qu’entretiendra le nouveau premier ministre du Canada, Justin Trudeau, et les Premières nations du pays.

Aux élections fédérales du 19 octobre bien des circonscriptions à forte représentation autochtone sont passés aux mains de libéraux parce qu’elles ont reconnu qu’un dialogue de coopération pourrait voir le jour avec un gouvernement dirigé par le nouveau premier ministre désigné.

Mais la tradition de mauvaise compréhension des enjeux autochtones est bien ancrée et il sera difficile de la renverser comme le constate Claude Denis, professeur d’études politiques.

Maryse Jobin a d’abord demandé à Claude Denis, ce professeur dont une partie de la recherche porte sur les droits des autochtones, d’analyser le rapport de confrontation qui s’est installé durant les 10 années de règne du gouvernement conservateur de Stephen Harper à Ottawa. AUDIO

Discours du chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, à la 36e assemblée générale annuelle de l’Assemblée des Premières Nations (mardi 7 juillet 2015):

Share
Maryse Jobin, Radio Canada International

Maryse Jobin, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Une pensée sur “Bâtir une nouvelle relation avec les Peuples autochtones façon Justin Trudeau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *