Les libéraux évincent le Parti du Yukon du pouvoir

Share
Le premier ministre désigné Sandy Silver célèbre la victoire du Parti libéral du Yukon le lundi 7 novembre. (Nancy Thomson/CBC)
Le premier ministre désigné Sandy Silver célèbre la victoire du Parti libéral du Yukon le lundi 7 novembre. (Nancy Thomson/CBC)
Les libéraux de Sandy Silver formeront le prochain gouvernement au Yukon et seront majoritaires à l’Assemblée législative, selon Radio-Canada.

Avec 11 sièges, le Parti libéral évince ainsi du pouvoir le Parti du Yukon, qui était à la tête du territoire depuis 2002. Ce dernier formera l’opposition officielle avec 6 sièges, tandis que le Nouveau Parti démocratique (NPD) n’en recueille que 2. Les verts ont échoué à obtenir un siège.

Au cours de son discours de victoire, M. Silver a notamment promis de gouverner le Yukon de façon différente.

L’heure du changement est arrivée au Yukon. Sandy Silver, premier ministre désigné

Il a aussi lancé un appel à la collaboration entre partis. « Pendant la durée de notre mandat, nous allons accepter les bonnes idées, peu importe d’où elles viennent », a-t-il déclaré.

Le chef du Parti du Yukon, Darrell Pasloski, a de son côté concédé la défaite, et annoncé, du même coup, sa démission en tant que chef de la formation politique.

« Ce n’est pas le résultat qu’on voulait, mais cela ne nous empêche pas d’être fiers de ce qu’on a accompli ces cinq dernières années, et dans les 31 derniers jours », a déclaré le premier ministre sortant. Il a salué le soutien de sa femme et de ses enfants et a remercié toute son équipe.

Le chef du Parti du Yukon, Darrell Pasloski, a donné sa démission le lundi 7 novembre 2016. (David Croft/CBC)
Le chef du Parti du Yukon, Darrell Pasloski, a donné sa démission le lundi 7 novembre 2016. (David Croft/CBC)

M. Pasloski a indiqué avoir appelé M. Silver pour le féliciter au sujet des résultats. Il a souligné que la campagne électorale au Yukon a été beaucoup plus respectueuse que celle aux États-Unis. « On peut être très fier de la campagne qu’on a menée »,  a-t-il dit.

Sandy Silver est député à l’Assemblée législative du Yukon depuis les dernières élections générales, en 2011. Chef du troisième parti à la dissolution et seul élu libéral encore en poste, il était le porte-parole libéral pour toutes les matières.

Promesses-clés du Parti libéral :
  • Éliminer la taxe sur les petites entreprises
  • Améliorer les relations avec les gouvernements des Premières Nations
  • Augmenter la transparence du gouvernement

Avant d’être élu à l’Assemblée législative, M. Silver a enseigné les mathématiques au niveau secondaire à l’École Robert Service. Il a été président du festival de musique de Dawson et a travaillé bénévolement pour un grand nombre d’organismes locaux. Il est aussi tuteur, entraîneur de basketball et de badminton et professeur de musique.

Il a repris la barre du Parti libéral après le départ de son chef, Arthur Mitchell, en 2011. Défait dans la circonscription de Copperbelt Nord qu’il représentait depuis 2005, ce dernier avait annoncé sa démission devant des militants déçus de sa performance et de celle du Parti.

Aux élections générales de 2011, le Parti libéral avait perdu son statut d’opposition officielle. Seuls deux candidats libéraux avaient été élus : Sandy Silver dans la circonscription de Klondike et Darius Elias dans Vuntut Gwitchin. M. Elias avait quitté les libéraux en 2012 pour siéger comme indépendant avant de rejoindre les rangs du Parti du Yukon en 2013.

Au moment de la dissolution de la 33e Assemblée législative, le Parti du Yukon détenait 11 sièges, et le Nouveau Parti démocratique, 6 sièges. Un siège était occupé par les libéraux et un autre par un indépendant.

Points saillants de l'élection :

Libéraux : 

  • Sandy Silver, chef du Parti libéral, est élu dans Klondike
  • Jeanie Dendys vole la circonscription de Mountainview au premier ministre sortant Darrell Pasloski
  • Richard Mostyn est élu dans Whitehorse Ouest, l’ancienne circonscription de la vice-première ministre Elaine Taylor

Parti du Yukon :

  • Scott Kent, qui représentait auparavant Riverdale Nord, est élu dans Copperbelt Sud, au détriment du NPD
  • Brad Cathers, l’ancien ministre de la Justice et leader parlementaire, est réélu dans Lake Laberge
  • Patti McLeod, présidente sortante de la Chambre, est réélue dans Watson Lake

NPD :

  • Liz Hanson, la chef du NPD, conserve son siège dans Whitehorse Centre
  • Kate White est réélue dans Takhini-Kopper King

Réapartition du vote :

Libéraux : 39,4 %
Parti du Yukon : 34,2 %
NPD : 26,4%
Parti vert : 0,8%?

 

 

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *