Yukon: Pas de nouveau refuge pour les sans-abri à Whitehorse avant la fin de l’hiver

Le nouveau refuge de l’Armée du Salut devait ouvrir ses portes à l’automne 2016. (Philippe Morin/Radio-Canada
Le nouveau refuge de l’Armée du Salut à Whitehorse, construit au coût de 10,2 millions de dollars en partenariat avec le gouvernement du Yukon, devait être complété l’automne dernier. Des responsables affirment cependant qu’il ne sera terminé qu’au mois d’avril.

L’édifice, qui sera nommé Centre pour l’espoir, offrira 25 lits d’urgence et 20 logements de transition pour permettre à des sans-abri de se sortir de leur situation précaire.

Ni le gouvernement territorial ni l’entrepreneur en bâtiments n’ont commenté les retards, mais le directeur général de l’Armée du Salut au Yukon, Ian McKenzie, affirme

que la construction devrait se poursuivre tout l’hiver.

« La construction devrait se terminer en avril. Ensuite, il faudra une période pour équiper l’édifice à nos besoins comme les lits, le mobilier. Et puis ce sera la transition des clients au nouveau refuge. »

Le refuge actuel de l’Armée du Salut à Whitehorse contient 14 lits. (Cheryl Kawaja/Radio-Canada)

Le refuge actuel de l’Armée du Salut ne suffit pas à la demande. L’édifice compte 14 lits, mais Ian McKenzie affirme que de nombreux sans-abri dorment sur le plancher.

« Nous plaçons des matelas dans la salle à manger. Nous déplaçons les tables et les chaises le soir et posons des matelas. Tous les soirs, nous avons jusqu’à huit à dix personnes sur ces matelas. »

Le nouvel édifice permettra de modifier l’offre de service et le directeur général de l’Armée du Salut affirme que les matelas au sol ne font pas partie du plan.

 

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.