Des skieurs soulagés du rejet d’un projet minier à Dawson au Yukon

Les pistes de ski du mont Dome à Dawson sont situées en partie sur des concessions minières. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Les amateurs de sentiers récréatifs de Dawson sont soulagés par la décision de la Municipalité de rejeter la requête d’un promoteur minier qui souhaitait effectuer des travaux d’exploration cet hiver.

La question de l’exploitation minière dans le secteur du mont Dome fait grand bruit depuis de nombreuses années. Un promoteur, Darrell Carey, tente d’y travailler ses concessions minières. La question s’est même rendue devant les tribunaux pour une autre concession de M. Carey, située directement sur la route qui monte au sommet du mont Dome, route fréquemment empruntée autant par les résidents que les visiteurs.

La route du mont Dome traverse une consession de mine d’or. (Claudiane Samson/Radio-Canada)

Sur les sentiers de ski, toutefois, les amateurs sont unanimes : les deux activités ne peuvent pas cohabiter.

Lucy Welsh trouve regrettable qu’une concession minière soit située à cet endroit. « On peut voir l’exploitation minière de si près et, pourtant, il y a tellement d’autres endroits pour exploiter une mine que ce secteur qui est utilisé par tant de gens. »

Kath Selkirk est du même avis. « Il n’est pas possible de rendre disponible un secteur pour toutes les activités. Les mines et les sentiers récréatifs ne se complètent pas. C’est fantastique que nous ayons obtenu une réponse aussi positive de la Ville, qui a refusé le permis d’exploitation, mais je crois qu’il y aura plus de travail encore à faire pour trouver une solution. »

La question délicate des concessions minières en ville
Les amateurs de ski de fond de Dawson profitent d’une récente bordée de neige. (Claudiane Samson/Radio-Canada)

Le conseil municipal a décidé en réunion spéciale, vendredi, de trancher du côté des usagers des sentiers pour des raisons de sécurité, soutenant que la présence de machinerie lourde représenterait un risque pour les skieurs et les randonneurs.

Toutefois, le maire, Wayne Potoroka, admet que la question n’est pas simple. « Il y a déjà ailleurs dans la ville des secteurs où l’extraction minière est permise selon nos règlements, explique-t-il. L’activité minière nourrit par ailleurs notre communauté depuis de très nombreuses années. Cette situation est unique en raison des droits miniers et de l’utilisation publique des terres qui semblent ne pas être compatibles. »

Nous faisons notre possible avec les outils que nous avons à notre disposition. La Loi municipale, les règlements de zonage, et nous les appliquons judicieusement et le plus équitablement possible. […] Nous avons besoin de clarification, de lignes directrices et d’aide [du gouvernement territorial].

– Wayne Potoroka, maire de Dawson

Le maire explique que la difficulté principale vient du fait que la loi sur l’exploitation de mines aurifères a été adoptée avant même l’existence de municipalités, il y a plus de 100 ans.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *