Canada : une nouvelle unité de la police enquêtera sur les meurtres non résolus au Yukon

Share
La Division « M » de la Gendarmerie royale du Canada à Whitehorse a la responsabilité de tout le territoire du Yukon. (Chris Windeyer/Radio-Canada)
Le Yukon annonce la création et le financement sur trois ans d’une unité d’enquête au sein de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à Whitehorse pour les homicides non résolus.

L’unité embauchera trois enquêteurs chargés de trouver des réponses sur les 12 meurtres non résolus depuis 2000.

Le Yukon y versera 442 000 $ par année jusqu’en 2021 pour un total de 1,3 million de dollars.

Selon la ministre de la Justice, Tracy-Anne McPhee, cette annonce survient à la suite de discussions avec les dirigeants de la Division « M » de la GRC qui demandaient davantage de ressources.

Le Yukon a enregistré en 2017 huit homicides, soit le plus grand nombre depuis 1961. Deux de ces dossiers se sont soldés par des accusations.

En tout, au territoire, des 35 meurtres depuis l’an 2000, 12 demeurent non résolus.

L’unité aura également la responsabilité de faire la liaison entre la police et les familles de victimes, un aspect important, selon Élaine Michaud du groupe Les EssentiElles.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *