L’ENFFADA fait un travail d’accompagnement pour ses témoins au Canada

Share
Gordon Obed lors de son témoignage le 7 mars dernier à Happy Valley-Goose Bay. (Facebook)
Deux jours après son témoignage éprouvant, Gordon Obed considère avoir été accompagné et écouté de façon intelligente et patiente par les membres de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées, de passage à Happy Valley-Goose Bay.

« Les gens de l’ENFFADA ont été patients avec nous et ont toujours été présents pour nous épauler dans la préparation de notre témoignage. Il y a un an, ils ont aidé à mettre sur pied des cercles de parole dans la communauté », a expliqué Obed, que nous avons rejoint chez lui, à Nain, au Labrador.

Gordon et Selba Obed étaient venus témoigner de l’importance de la famille après le meurtre de leur belle-fille, Katia Obed. Ils avaient également exprimé une certaine méfiance relativement aux services sociaux, qui ne semblaient pas les prendre au sérieux.

« Je ne suis pas certain de ce qui va se dérouler pour la suite des choses avec la commission d’enquête, mais j’espère qu’ils vont prendre des décisions en lien avec quelques-unes de nos recommandations », a déclaré Gordon Obed.

L’Enquête fait un travail d’accompagnement psychologique avant, pendant et après les témoignages. L’organisation prend aussi en considération les pratiques culturelles, elle prend en charge les frais d’essence pour les Inuits qui partent se ressourcer dans leurs camps de chasse, à l’extérieur du village.

« Nous avons des gens ici à Nain, au département de la santé, qui peuvent nous écouter en cas de stress. Hier matin, après notre témoignage, nous avons rencontré une femme inuite qui travaille pour l’ENFFADA. Elle avait mis en place un programme de trois mois de soin pour faire face à l’éventuel trauma du témoignage.»

« Dans mon coeur, je sais que j’ai fait ce qu’il fallait, en allant témoigner à cette Enquête », a dit Obed.

L’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées reprend le travail lundi, à Montréal, où elle tiendra des auditions toute la semaine.

 

National Inquiry into Missing and Murdered Indigenous Women, Girls, Trans and Two Spirited Happy Valley-Goose Bay, Day 1, March 7, 2018. Family Hearing 2

Posted by National Inquiry MMIWG / Enquête nationale FFADA on Wednesday, March 7, 2018

 

 

 

 

 

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *