Un couple du sud du Canada se marie au bord de l’océan Arctique

Share
M. et Mme Mitchell de Callander en Ontario. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
Quand il est question de mariage, certains choisissent les plages du Sud, l’extravagance de Las Vegas ou tout simplement la familiarité d’une ville natale. Mais pour Shawna et Drew Mitchell de Callander en Ontario, leur mariage les a menés aux bords de l’océan Arctique dans la localité de Tuktoyaktuk aux Territoires du Nord-Ouest.

Il n’y a pas si longtemps, un mariage dans une communauté aussi éloignée n’aurait été possible que dans le froid de l’hiver ou après un vol coûteux en avion.

Cependant, depuis novembre 2017, il est maintenant possible de conduire jusqu’à Tuktoyaktuk dans les Territoires du Nord-Ouest, à partir de n’importe quel point sur le réseau routier transcanadien.

Autrefois isolé du reste du monde l’été (il y avait une route de glace l’hiver), la communauté de Tuktoyaktuk est à présent ouverte aux touristes… et aux amoureux comme Shawna et Drew Mitchell.

Le couple compte se reposer après son long voyage. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

L’idée est venue quand le couple et leurs familles ont entendu parler de la construction de la route il y a plus d’un an.

« Les parents de Drew voulaient venir ici pour le solstice d’été et nous avons décidé que nous aussi voulions venir vivre l’expérience. Ensuite, mes parents aussi ont dit qu’ils voulaient venir, » explique la nouvelle mariée. « Tout le monde allait être ici alors nous avons décidé de nous marier ici. »

Des milliers de kilomètres

Ainsi, les parents de Drew ont fait quelque 6000 kilomètres de routes dans leur caravane, en apportant la robe de mariée. À Whitehorse, le reste de la famille les a rencontrés pour monter l’autoroute Dempster et la nouvelle autoroute Inuvik-Tuktoyaktuk en voiture.

Un paysage de pingos décoraient le mariage. Les pingos sont des collines au noyau de glace formées par le pergélisol en Arctique. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)

« Nous avons fait beaucoup de chemin ensemble », explique Drew Mitchell. « Cependant, les choses sont différentes quand on organise aussi quelque chose comme ça. »

« J’ai beaucoup appris sur notre pays pendant le voyage. Les communautés locales sont absolument incroyables. »

Drew Mitchell, nouveau marié
Shawna Mitchell a planifié cette journée pendant un an et demi. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
Beaucoup de planification

L’organisation d’un mariage à 6000 kilomètres de chez soi dans une communauté qui n’a pas l’habitude de recevoir ce genre de visite, peut être assez difficile, s’est rapidement rendue compte Shawna Mitchell.

« J’ai utilisé l’ordinateur et Google. J’ai aussi beaucoup utilisé le téléphone pour appeler beaucoup de personnes que je ne connaissais pas », raconte la nouvelle Mme Mitchell. « J’ai juste appelé, appelé, appelé et puis on a trouvé toutes les personnes dont on avait besoin. »

En se faisant un réseau de contacts, elle a réussi à trouver un pasteur, un photographe d’Inuvik, du divertissement et tout ce qui est nécessaire pour un mariage.

« Toutes les personnes nous traitent comme famille et nous traitent comme des amis et ils nous ont beaucoup aidés! »

Shawna Mitchell, nouvelle mariée

Écoutez le reportage de Mario De Ciccio au Téléjournal :

 

Un moment inoubliable

Malgré quelques pépins en cours de route et quelques changements de plans de dernière minute, le couple s’est marié devant leur famille rapprochée et quelques habitants de Tuktoyaktuk le 22 juin.

« C’est fantastique, c’est quelque chose qu’elle a choisi, qu’elle a planifié, mais qui dépasse toutes les attentes », s’exclame la mère de la mariée, Murielle Etches, « Je vais avoir des images de ça qui vont être avec moi, dans mon coeur et dans mon esprit pour toujours! »

« Si vous êtes le genre de personnes qui peuvent suivre le courant et avoir confiance aux autres, je le recommande sans hésiter », affirme la mariée. « C’est une histoire unique que nous aurons pour le reste de notre vie. »

Share
Mario De Ciccio, Radio-Canada

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *