L’importance de la culture autochtone selon Greyson Gritt

Greyson Gritt (gauche), Kayley Inuksuk MacKay (centre) et Tiffany Ayalik (droite) forment ensemble le groupe Quantum Tangle. Ils sont vus ici sur le tapis rouge des Indigenous Music Awards à Winnipeg, au Manitoba, en mai 2018. (Radio-Canada)
Greyson Gritt, des Territoires du Nord-Ouest, a participé pour la première fois au festival Adäka, qui s’est conclu jeudi à Whitehorse, dans le territoire nordique du Yukon.

L’artiste métis Anishinaabe explique l’importance des événements qui mettent en lumière les arts et la culture autochtone.

Phare Ouest, Radio-Canada

Phare Ouest, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *