Un nouveau satellite révolutionnera le service Internet dans le territoire nordique du Nunavut

Share
Une fusée Falcon 9 de SpaceX transportant un satellite Telstar 19 Vantage a décollé de la base de Cap Canaveral, en Floride, dimanche. (Malcolm Denemark/Florida Today via Associated Press)
Le lancement ce week-end d’un satellite de communication à haut débit de Télésat permettra sous peu aux populations du Nunavut de naviguer jusqu’à six fois plus rapidement sur Internet en plus de doubler la capacité des forfaits mensuels de données.

Télésat, un opérateur Internet mondial dont le siège social est à Ottawa, a mis en orbite un tout nouveau satellite de communication baptisé Telstar 19 VANTAGE à partir d’une fusée SpaceX Falcon 9, lancée de la base américaine de Cape Canaveral dimanche dernier.

L’engin d’une durée de vie nominale de 15 ans fournira un signal concentré de grande puissance pour offrir un accès Internet à large bande supérieur via des systèmes par satellite qu’ils soient sur terre, en mer ou dans les airs, explique Télésat dans un communiqué.

Or, Télésat a signé un contrat à long terme avec le distributeur Northwestel qui dessert les communautés du nord du pays, notamment au Nunavut (territoire de l’est-Arctique canadien).

Un service Internet six fois plus rapide

Grâce à cette entente, au moins 25 communautés du Grand Nord pourront bientôt profiter d’une capacité Internet qui atteindra 15 mégabits par seconde, soit de trois à six fois plus rapide que les vitesses Internet actuelles au Nunavut.

Northwestel prévoit également offrir des forfaits allant jusqu’à 100 gigaoctets de données par mois, soit plus du double de ce qui est maintenant disponible dans certaines communautés.

Mieux encore, cette nouvelle technologie devrait permettre de réduire les factures mensuelles des abonnés, promet Northwestel.

Le service sans fil 4G de Bell Mobilité sera également étendu à toutes les collectivités qui auront accès au signal.

« Nous sommes ravis de pouvoir utiliser cette nouvelle technologie qui ouvre des possibilités considérables pour la population du Nunavut par une augmentation considérable de la capacité à large bande et les débits Internet au Nunavut », a déclaré Andrew Anderson, porte-parole de Northwestel.

Les clients de Northwestel à Iqaluit, Arviat, Cambridge Bay et Rankin Inlet devraient bénéficier d’un accès Internet amélioré dès cet automne. Les autres collectivités y auront accès graduellement d’ici la fin de l’année prochaine.

« Cela signifie être en mesure de diffuser plus de contenu en continu, de partager plus de contenu, d’être en contact avec les membres de la famille ou d’autres personnes. Je pense qu’il y a une énorme capacité de développement économique et de prestation de meilleurs services gouvernementaux. »

Andrew Anderson, porte-parole de Northwestel
Les jeunes utilisent une table interactive pour apprendre l’inuktitut. (Radio-Canada)

Le lancement du satellite de Télésat constitue le dernier développement dans le plan de Northwestel pour construire un réseau satellite destiné à améliorer et à étendre son offre de services au Nunavut.

Le gouvernement fédéral a versé 50 millions de dollars en septembre 2017 dans le projet de Northwestel à partir du programme « Brancher pour innover » doté d’une enveloppe de 500 millions de dollars pour fournir des services Internet haute vitesse à 300 collectivités rurales et éloignées du Canada.

Quant à la fusée de SpaceX qui a mis le satellite de Télésat en orbite, elle a pu se poser sans encombre sur une plateforme d’atterrissage baptisée « Bien sûr que je t’aime encore », stationnée dans l’océan Atlantique.

Il s’agissait du treizième lancement du fabricant aérospatial privé cette année.

Share
Radio-Canada avec CBC

Radio-Canada avec CBC

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *