Une vague de chaleur frappe le nord-ouest du Canada

Share
Il est important de bien s’hydrater quand il fait chaud, rappelle Environnement Canada. (Bert Savard/Radio-Canada)
Une vague de chaleur inhabituelle s’abat sur le nord-ouest du Canada. Alors que le mercure grimpe, des avertissements de chaleur ont été lancés par Environnement Canada pour une bonne partie du Yukon et le nord des Territoires du Nord-Ouest.

Même si l’été semblait avoir oublié le Nord cette année, le temps pluvieux et maussade a laissé sa place au soleil et aux conditions chaudes dans la majorité des régions du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest.

Le mercure a atteint 28 °C lundi après midi à Whitehorse (sud du Yukon) et 30 °C à Inuvik dans le nord des Territoires du Nord-Ouest.

Si pour certains il pouvait s’agir de températures agréables, elles sont bien au-dessus de la moyenne saisonnière.

À Inuvik, la moyenne maximale est de 19,5 °C et, avant lundi, le record de température un 23 juillet était de 27,9 °C, atteint en 1979.

Cette chaleur est suffisante pour qu’Environnement Canada lance des avertissements dans les deux territoires.

Il est recommandé de ne pas attendre d’avoir soif pour boire de l’eau, de limiter les activités physiques à l’extérieur et de vérifier l’état de santé de ses voisins et amis, en particulier des personnes âgées.

Environnement Canada prévoit des températures de 29 à 31°C dans les régions de Whitehorse, Beaver Creek, Dawson, Faro, Mayo, Old Crow et Carmacks. (Environnement Canada)

Au Yukon, les avertissements de chaleurs touchent la grande majorité du territoire, de Whitehorse à Old Crow.

Des températures de 29 °C à 31 °C y sont prévues jusqu’à mercredi avant de diminuer un peu jeudi.

L’avertissement touche les régions d’Aklavik, Inuvik, Fort Good Hope, Norman Wells et Ft. McPherson. (Environnement Canada)

Dans les Territoires du Nord-Ouest, les avertissements touchent les régions du centre et du nord, le long de la rivière Mackenzie d’Inuvik à Norman Wells.

Les températures autour de 30 °C devraient rester jusqu’à jeudi, mais Environnement Canada prévoit qu’un front froid viendra faire chuter les températures sous la normale saisonnière vendredi.

Pas trop d’incidence sur les feux de forêt

Pour ce qui est des feux de forêt, les autorités territoriales ne pensent pas que les conditions chaudes et sèches auront un gros impact sur la saison, qui jusqu’à maintenant s’est avéré plutôt tranquille.

« Les grands endroits inflammables sont encore humides », explique Mike Etches qui dirige le Secteur de la gestion des feux de forêt au Yukon. « Ça devrait sécher dans les cinq prochains jours, mais pas assez pour qu’on interdise les feux de camp. »

La situation est similaire dans les Territoires du Nord-Ouest où les autorités surveillent quand même les prévisions météorologiques.

Share
Mario De Ciccio, Radio-Canada

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *