Territoires du Nord-Ouest : la ville de Yellowknife favorable à une université polytechnique

Share
Environ 200 étudiants à temps plein étudient au Campus du Collège Aurora à Yellowknife. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
La ville de Yellowknife se dit en faveur de la transformation du Collège Aurora en une université polytechnique dans les Territoires du Nord-Ouest, avec un campus principal à Yellowknife.

Jeudi, la mairesse élue, Rebecca Alty, accompagnée de fonctionnaires municipaux a présenté la position de la Ville quant au rapport d’examen du Collège Aurora au Comité permanent de développement social du gouvernement des Territoires du Nord-Ouest.

La Ville s’intéresse aux bienfaits d’une université dans la ville depuis déjà plusieurs mois. Le comité consultatif récemment créé pour s’y attarder se dit en faveur des grandes lignes du rapport.

Déposé à la fin mai, le rapport d’examen recommande au gouvernement de transformer le collège en une université polytechnique dont le siège serait à Yellowknife, plutôt qu’à Fort Smith.

Le gouvernement devait d’ailleurs déposer sa réponse au rapport vendredi, à l’Assemblée législative.

La Ville de Yellowknife attend les résultats d’une étude de faisabilité traitant des bienfaits économiques qui devrait être déposée vers la mi-novembre tout en soutenant que les résultats préliminaires semblent positifs.

« Nous ne disons pas que nous allons construire une université ici, explique l’agente principale de l’administration de Yellowknife, Sheila Bassi-Kellett. Ce que nous pouvons apporter à la table est ce qui fera une expérience étudiante beaucoup plus robuste à Yellowknife. »

La communauté de Fort Smith inquiète

La recommandation de déplacer l’administration de l’établissement de Fort Smith à Yellowknife n’a pas plu à la municipalité de Fort Smith et à ses résidents, qui craignent l’impact de ce déménagement sur leur communauté.

Selon le président du comité consultatif sur l’enseignement postsecondaire de la Ville de Yellowknife, le conseiller municipal Julian Morse, Yellowknife ne veut pas agir au détriment de la municipalité de Fort Smith, mais le rapport démontre l’avantage d’avoir un campus principal à Yellowknife.

Le conseiller municipal Julian Morse, la mairesse élue Rebecca Alty et l’agente principale de l’administration de Yellowknife, Sheila Bassi-Kellett. (Gabriela Panza-Beltrandi/Radio-Canada)

« Je ne crois pas que ce serait bénéfique pour les territoires que Fort Smith fasse les frais du déménagement de l’établissement, explique Julian Morse. Notre message c’est que le collège, dans sa forme actuelle, manque des occasions. »

« Ce que nous voulons développer est beaucoup plus gros que ce qu’est présentement le Collège Aurora. »

Julian Morse, conseiller municipal et président du comité consultatif sur l'enseignement postsecondaire

Le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest doit répondre à chaque recommandation du rapport vendredi, mais la ministre de l’Enseignement a souvent répété qu’il n’était pas question de centralisation des services et que les trois campus de Yellowknife, Fort Smith et Inuvik garderaient leur importance.

Share
Mario De Ciccio, Radio-Canada

Mario De Ciccio, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *