Conseil de la fédération : les PME veulent des actes, pas des paroles

Share
Les premiers ministres des provinces et des territoires se rencontrent au Yukon dans le cadre du Conseil de la fédération. (JONATHAN HAYWARD/PC)
Les premiers ministres des provinces et des territoires se rencontrent au Yukon dans le cadre du Conseil de la fédération. (JONATHAN HAYWARD/PC)
Moteurs de l’économie canadienne, les petites et moyennes entreprises veulent que les premiers ministres des provinces et territoires agissent sur les sujets qui leur tiennent à cœur

Plusieurs dossiers sont au centre des discussions du Conseil de la fédération dont la session estivale a été lancée mercredi à Whitehorse au Yukon.

Dès le premier jour de leur rencontre, les premiers ministres des provinces et territoires ont abordé la question des femmes autochtones disparues ou assassinées. Avec les leaders des Premières Nations, ils ont admis qu’il n’était pas nécessaire d’attendre une enquête fédérale sur cette question pour briser ses racines.

Selon le chef national de l’Assemblée des Premières Nations, Perry Bellegarde, les gouvernements peuvent poser des gestes pour mettre fin aux violences à l’endroit des femmes et des filles autochtones, et pour s’attaquer aux problèmes du logement, de l’éducation, de la formation,aux services de garde, des refuges et centres de désintoxication, ainsi que des centres de bien-être.

La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante estime que les gouvernements peuvent mettre en place des mesures qui vont bénéficier aux PME et ce faisant, à l’économie canadienne
La Fédération canadienne de l’entreprise indépendante estime que les gouvernements peuvent mettre en place des mesures qui vont bénéficier aux PME et ce faisant, à l’économie canadienne

La journée de jeudi a été consacrée à la croissance économique et le commerce. Plus précisément, l’attention s’est portée sur la productivité économique et l’innovation, les infrastructures, le commerce, l’énergie et d’autres enjeux prioritaires.

Autant de sujets qui intéressent la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante (FCEI) qui, en outre, a des préoccupations spécifiques. Des préoccupations qui portent notamment sur l’augmentation des cotisations au Régime de pensions du Canada, l’Accord sur le commerce intérieur et le soutien de la croissance des PME.

Martine Hébert, vice-présidente principale de la FCEI explique les requêtes de l’organisme.

Renforcer la fédération canadienne

Avant de quitter Whitehorse vendredi, les premiers ministres discuteront, entre autres sujets, des soins de santé, des changements climatiques et de la gestion des situations d’urgence.

L’hôte de la rencontre, le premier ministre du Yukon, Darrell Pasloski, ses 12 homologues ainsi que les dirigeants des cinq organismes autochtones nationaux répondront aux questions des médias vendredi après-midi dans une conférence de presse-bilan.

Lancé en 2003, le Conseil de la fédération permet aux premiers ministres de travailler ensemble en vue de consolider et entretenir les relations entre les provinces et les territoires eux-mêmes ainsi qu’entre ceux-ci et le gouvernement fédéral.

Lire aussi

Rencontre avec les Premières Nations en marge du Conseil de la fédération en Ontario

Retraite anticipée : les fonctionnaires sont aux anges

Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *