Une Inuite recherchée par la police de Montréal retrouvée en vie

Susie Koneak est portée disparue. (Facebook)
Susie Koneak, une Inuite portée disparue depuis plus d’une semaine, a été retrouvée saine et sauve, a annoncé jeudi le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Le corps policier avait sollicité l’aide de la population afin de retrouver la mère de famille de 44 ans.

Elle a finalement été localisée jeudi vers 12 h 30 dans le quartier Saint-Henri grâce à des informations provenant de citoyens et « les recherches intensives des policiers », affirme le SPVM dans un communiqué. Elle est en bonne santé.

Susie Koneak avait été vue pour la dernière fois le 28 janvier dernier. Cette journée, elle s’est enregistrée à Ullivik, un centre d’hébergement pour Inuits situé dans l’ouest de Montréal. Originaire de Kuujjuaq, Mme Koneak était en ville pour une opération au doigt, selon son mari.

La directrice du centre Ullivik, Maggie Putulik, avait affirmé qu’elle avait raté son rendez-vous médical le 29 janvier, soit le lendemain de son arrivée à Montréal. « Nous n’avons pas entendu parler d’elle depuis qu’elle a quitté Ullivik le soir même de son arrivée. Ses bagages sont à Ullivik avec ses affaires », avait-elle indiqué à Radio-Canada.

Le week-end dernier, sa fille demandait l’aide du public pour la retrouver. « Aidez-moi à localiser ma mère Susie Koneak. […] Si vous l’avez vue récemment ou si vous avez des idées où elle pourrait être, merci de le faire savoir à moi ou à ma famille. Je vous remercie », écrivait Eva Angnatuk dans une publication Facebook partagée presque 3000 fois.

Laurence Niosi, Radio-Canada

Laurence Niosi, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur les Autochtones au Canada, visitez le site d’Espaces autochtones.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *