Vastes rénovations d’infrastructures publiques prévues à Faro, dans l’ouest de l’Arctique canadien

Share
Le député fédéral du Yukon, Larry Bagnell, était de passage à Faro pour annoncer un investissement conjoint d’environ 11 millions de dollars entre les gouvernements canadien et yukonnais pour rénover plusieurs infrastructures de la municipalité. (Philippe Morin/CBC)
Les quelque 350 résidents de Faro, une communauté du nord-ouest du Canada, auront accès à de nouvelles infrastructures routières ainsi qu’à un meilleur réseau d’aqueduc et d’égout.

La collectivité, située dans le centre du Yukon, a reçu un financement d’environ 11 millions de dollars d’Ottawa et du gouvernement yukonnais pour remettre en état des routes et remplacer certaines infrastructures d’approvisionnement en eau et de traitement des eaux usées.

Le ministre yukonnais des Services communautaires, John Streicker, la mairesse adjointe de la communauté, Lisa Snyder et le député fédéral du Yukon, Larry Bagnell, au nom du ministre canadien de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, étaient réunis jeudi à Faro pour en faire l’annonce.

« Notre réseau d’aqueduc et d’égout vieillit, et toutes ces améliorations nous aideront à demeurer viables à l’avenir et nous permettront de continuer à fournir d’excellents services d’aqueduc et d’égout à nos résidents », a mentionné Lisa Snyder, dans un communiqué de presse.

Le financement servira à remplacer environ trois kilomètres de routes publiques et de voies d’accès. Les conduites d’égout sanitaire et d’alimentation en eau seront par ailleurs remplacées, ce qui améliorera la qualité de l’eau potable, selon le gouvernement territorial. La municipalité compte aussi accélérer le débit de l’eau qui est utilisée lors d’incendies.

Le renouvellement des infrastructures est un enjeu important à Faro, au Yukon. Après la fermeture de la mine, en 1998, des dizaines de résidences ont graduellement été abandonnées. À l’automne 2018, la municipalité a pu obtenir des titres de propriété pour plusieurs logements pour pouvoir détruire les plus endommagés et vendre les autres. (Nancy Thomson/CBC)

Le ministre territorial des Services communautaires estime que ces rénovations amélioreront la qualité de vie des résidents. « Elles limiteront également le coût des réparations et de l’entretien à long terme dans la municipalité », croit-il.

L’investissement conjoint, dont plus de 8,2 millions de dollars viennent d’Ottawa, découle du plan Investir dans le Canada, un programme à travers lequel le gouvernement fédéral a investi plus de 180 milliards de dollars sur 12 ans pour soutenir des projets liés, entre autres, au transport en commun, aux infrastructures vertes et aux collectivités rurales et nordiques au pays.

Share
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *