Deux avions russes interceptés près de l’Alaska

Share
Deux chasseurs F-22 de NORAD lors d’un exercice en 2010. (Ted S. Warren/The Associated Press)
Des chasseurs du Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord, le NORAD, ont identifié et intercepté deux bombardiers russes dans la région de l’Alaska.
« L’appareil russe est demeuré dans l’espace aérien international de la mer de Beaufort et n’est jamais entré dans l’espace aérien souverain des États-Unis ou du Canada. »

Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord

Ce sont quatre chasseurs, deux F-22 américains et deux CF-18 canadiens, appuyés par un E-3 Sentry, un Stratotanker KC-135 et un C-130 Tanker, qui ont identifié les avions russes, deux bombardiers Tu-95 Bear H.

« Les opérateurs du NORAD ont identifié et intercepté les aéronefs russes volant près de nos pays, a déclaré le général Terrence J. O’Shaughnessy », commandant du NORAD.

L’alliance axée sur la défense des États-Unis et du Canada fait appel aux forces des deux pays.

En mer Noire

En juillet dernier, les navires de guerre de l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) ont été mis à l’épreuve par les forces russes lors de deux exercices en mer Noire, au large des côtes de l’Ukraine et de la Bulgarie.

La Canadienne qui dirige la force opérationnelle de l’alliance dans la région, la commodore Josée Kurtz, avait relaté que les « navires russes se sont rapprochés, tandis que leurs avions descendaient en piqué et, de façon générale, rendaient leur présence évidente. Ils étaient prêts à tester notre détermination en passant plus près de nous ».

La commodore Josée Kurtz a qualifié le comportement russe de « sûr et professionnel », même s’ils se sont « plusieurs fois trop approchés des navires de l’OTAN ».

Entre-temps, Moscou, par l’intermédiaire de l’agence de presse TASS, a annoncé la participation, au début d’août, de 100 avions russes à des exercices militaires en Crimée et aux alentours.

Activité russe croissante

Le 27 juillet, l’armée de l’air russe aurait intercepté un avion de patrouille maritime P-8A Poséidon de la marine américaine au large de la Crimée. L’incident a été filmé sur un téléphone intelligent par le pilote de chasse russe.

L’activité russe croissante dans la région a également incité l’armée de l’air américaine à transférer temporairement un escadron de drones MQ-9 Reaper de Pologne en Roumanie.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *