COVID-19 : 130 millions de dollars pour les territoires du Nord canadien

Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé mardi de nouveaux fonds d’urgence destinés aux territoires du Nord. (Justin Tang/La Presse Canadienne)
Le premier ministre, Justin Trudeau, a promis un financement d’urgence de 130 millions de dollars aux trois territoires du Canada pour les aider à répondre à leurs besoins immédiats en matière de santé, d’économie et de transports.

Plus de la moitié de cette somme, soit 72,6 millions de dollars, doit permettre au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut de préparer leurs services sociaux et leur système de santé pour limiter la propagation de la COVID-19, a-t-il annoncé en point de presse, mardi.

« Aucun Canadien ne devrait avoir à se demander où trouver de la nourriture ni comment faire pour recevoir des services de santé essentiels », a dit Justin Trudeau.

Sommes destinées au secteur de la santé :

  • Yukon : 18,4 millions de dollars
  • Territoires du Nord-Ouest : 23,4 millions de dollars
  • Nunavut : 30,8 millions de dollars
Sécurité alimentaire

L’enveloppe prévoit aussi 17,3 millions de dollars pour les transporteurs aériens, dont dépendent les communautés isolées pour leur approvisionnement en denrées alimentaires, en produits de base et en matériel médical.

« Les communautés du Nord, en particulier celles qui sont éloignées et accessibles uniquement par avion, sont particulièrement vulnérables durant cette crise », a indiqué le ministre des Services aux Autochtones, Marc Miller, dans un communiqué.

C’est par avion que sont acheminées les denrées dans les collectivités du Nunavut pendant la majeure partie de l’année. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Sommes destinées aux transporteurs aériens :

  • Yukon : 3,6 millions de dollars
  • Territoires du Nord-Ouest : 8,7 millions de dollars
  • Nunavut : 5 millions de dollars

Selon Ottawa, les gouvernements territoriaux signeront des ententes avec les compagnies aériennes du Nord pour qu’elles garantissent des trajets destinés à l’approvisionnement.

« Il y a des sacrifices énormes qui sont faits par la population partout à travers le Grand Nord », a indiqué en entrevue Mélanie Joly, la ministre du Développement économique et ministre responsable de l’Agence canadienne de développement économique du Nord (CanNor). « Notre objectif va certainement être de pouvoir aider tout le monde en étendant le filet social et en répondant aux différents besoins qui sont spécifiques au Nord. »

Le programme Nutrition Nord Canada recevra 25 millions de dollars pour accroître ses subventions offertes pour l’achat d’aliments et de produits d’hygiène expédiés par avion.

« Je sais que plusieurs s’inquiètent de voir les étagères d’épicerie vides. D’autres s’inquiètent à savoir si leurs centres de soins de santé ont suffisamment d’espace et de ressources pour combattre le virus s’il se propage dans leur communauté. Je vous assure qu’on fait tout ce qu’on peut pour éviter que ça arrive. »Justin Trudeau, Premier ministre du Canada
Soutien supplémentaire aux entreprises

Un montant de 15 millions de dollars sera versé aux entreprises nordiques par l’entremise de CanNor afin de leur permettre d’assumer les coûts de fonctionnement qui ne sont pas couverts par les autres mesures d’aide fédérale.

« Pour le Nord, on savait que les coûts fixes étaient encore plus élevés et que les capacités d’avoir accès à du financement via les banques étaient plus limitées », a affirmé la ministre Mélanie Joly.

Les fonds annoncés mardi s’ajoutent aux 500 millions versés aux provinces et aux territoires ainsi qu’aux quelque 53 millions de dollars alloués aux Autochtones du Yukon, des Territoires du Nord-Ouest et du Nunavut.

Les territoires nordiques sont jusqu’à maintenant inégalement touchés par la pandémie. Il existe huit cas de COVID-19 au Yukon et cinq aux Territoires du Nord-Ouest. Le Nunavut reste épargné par la maladie.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *