Une enseignante canadienne rend visite à ses élèves pendant le confinement au Yukon

Monique Lévesque, enseignante de Whitehorse, a déjà fait des dizaines de visites à ses élèves. (Steve Silva/CBC)
Monique Lévesque trouvait le confinement difficile loin de ses élèves, à Whitehorse. L’enseignante d’immersion française a donc décidé de rendre visite à ses élèves pour continuer à leur faire pratiquer leur français et garder le contact avec eux tout en maintenant une distance sécuritaire.

Monique Lévesque se présente devant la maison d’un élève avec un tableau blanc sur lequel elle a écrit un message personnalisé en français. En restant sur le trottoir ou au bout du terrain, elle discute avec l’enfant et la famille.

Elle explique qu’elle a déjà effectué environ 50 à 60 visites, organisées en collaboration avec les familles, en dehors des heures de classe.

Monique Lévesque, enseignante de Whitehorse, fait un câlin à distance à ses élèves lors d’une visite. (Steve Silva/CBC)

Le but n’est pas de poursuivre l’enseignement en tant que tel, affirme-t-elle, mais plutôt de maintenir un lien avec les enfants et s’assurer que les familles se portent bien.

Monique Lévesque raconte qu’elle a lancé cette initiative « par égoïsme » parce qu’elle avait besoin de ce contact humain et de voir en personne le sourire sur le visage des enfants.

Monique Lévesque utilise un petit tableau pour aider ses élèves à pratiquer leur français à la maison. (Steve Silva/CBC)

La réponse à ses visites a été très positive, affirme-t-elle. Les enfants sont toujours excités de la voir et les familles sont reconnaissantes envers son engagement.

Ces rencontres mettent un peu d’énergie positive dans un monde qui en a bien besoin, confie-t-elle.

La croisée, Radio-Canada

La croisée, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *