Le Grand Nord canadien célèbre la Fête du Nunavut

Le 9 juillet souligne chaque année l’entrée en vigueur de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, une étape charnière de la création du territoire. Cette image montre Nastania Mullin, Amber Gilles, Meegwun Scale et Mason Stokes-Mullin, le 9 juillet 2019. (Sara Frizell/Radio-Canada)
Les employés du Nunavut sont en congé aujourd’hui. Le gouvernement territorial a déclaré la Fête du Nunavut, célébrée le 9 juillet, jour férié.

Le 9 juillet souligne chaque année l’entrée en vigueur de l’Accord sur les revendications territoriales du Nunavut, une étape charnière de la création du territoire.

Depuis 2001, cette journée est un jour férié pour les fonctionnaires territoriaux, en vertu de la Loi sur la fonction publique.

Or, à compter de cette année, elle s’applique également à tous les employés travaillant au sein d’organismes territoriaux réglementés, comme les épiceries, les entreprises du secteur de la construction et les restaurants.

Ce changement ne s’applique pas aux membres de la fonction publique fédérale ou aux employés des organismes réglementés par le gouvernement fédéral, comme les banques ou les compagnies aériennes, puisqu’ils sont assujettis à la Loi sur les jours fériés du Canada et le Code canadien du travail concernant les congés.

Une mesure de 1,2 million de dollars

Au mois de novembre, les députés à l’Assemblée législative ont voté en faveur de l’adoption du projet de loi 29 qui visait à faire de la Fête du Nunavut un jour férié.

Selon le gouvernement territorial, il en coûte en moyenne 1,2 million de dollars au secteur privé pour ajouter un jour férié au calendrier annuel.

« C’est positif pour les Nunavummiut qui attendent cela depuis longtemps, mais je me demande si c’était le moment opportun. Avec tout ce qu’il se passe avec la COVID-19, les entreprises qui sont déjà en difficulté [financières] vont devoir payer leurs employés une journée de plus. »Valter Bothelo-Resendes, directeur général de la Chambre de commerce de Kitikmeot

L’ajout de la Fête du Nunavut aux jours fériés fait l’objet de discussions depuis quelques années. En 2018, le projet avait toutefois été mis en veilleuse durant le dépôt du projet de loi sur la désignation d’un jour férié commémorant les victimes des pensionnats autochtones.

« Somme toute, c’est très positif de voir cette journée reconnue partout au Nunavut », conclut Valter Bothelo-Resendes.

Matisse Harvey, Radio-Canada

Matisse Harvey, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur l'Arctique canadien, visitez le site d'ICI Grand Nord.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *