Les crèmes glacées Eskimo Pie changent de nom pour Edy’s Pie

La crème glacée de l’entreprise Dreyer’s Grand Ice Cream (Nestlé)
C’en est fini pour la marque Eskimo Pie. L’entreprise Dreyer’s Grand Ice Cream, qui commercialise les crèmes glacées dont le nom est jugé « offensant » envers les peuples inuit, a annoncé avoir trouvé une nouvelle appellation.

Ainsi, les fabricants ont choisi Edy’s Pie, en hommage à Joseph Edy, l’un des fondateurs de l’entreprise avec William Dreyer. La célèbre crème glacée Eskimo Pie a été inventée en 1922 dans l’État de l’Ohio par Christian Kent Nelson.

« Nous reconnaissons que le terme est inapproprié. »Elizabell Marquez, responsable du marketing chez Dreyer’s

L’identité visuelle, montrant la caricature d’un petit garçon aux cheveux noirs et vêtu d’un amauti un manteau typiquement inuit , a également été modifiée. L’entreprise a expliqué vouloir enlever tout visuel raciste de ses produits.

Il y a trois mois, l’entreprise américaine avait indiqué qu’il était temps de changer le nom de sa marque de crème glacée. « Nous voulons faire partie de la solution pour l’égalité raciale », avait alors déclaré dans un communiqué de presse Elizabell Marquez, responsable du marketing chez Dreyer’s.

Selon le Centre des langues autochtones de l’Université de l’Alaska de Fairbanks, l’usage du terme « eskimo » est considéré comme « inacceptable » par les peuples inuit : « Il s’agit d’un nom colonial imposé par des non-Autochtones et qui signifie « mangeur de viande crue » ».

Notons que Dreyer’s Grand Ice Cream appartient à la société Nestlé, qui a annoncé qu’elle allait également renommer ses bonbons Red Skins et Chicos. D’autres entreprises ont emboîté le pas en amorçant plusieurs changements de noms et de logos, notamment pour les produits Aunt Jemima, Cream of Wheat et Uncle Ben’s.

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.