Dans le Grand Nord canadien, le nombre de cas d’infection à la Covid-19 double au Nunavut

Le médecin hygiéniste en chef du Nunavut, Michael Patterson. (Matisse Harvey/Radio-Canada)
Le territoire isolé du Nunavut compte maintenant 60 cas de COVID-19, dont 46 dans le village d’Arviat.

Le nombre de cas actifs est plus du double de celui de lundi et trois fois supérieur à celui de la fin de semaine.

Par ailleurs, la pandémie semble se répandre alors que les autorités sanitaires ont recensé huit cas dans le village de Whale Cove.

Des équipes d’intervention rapide ont été dépêchées dans les collectivités touchées.

« L’un des cas de Whale Cove est relié à l’éclosion d’Arviat qui a ensuite contaminé sept autres personnes. La recherche de contacts se poursuit. »Michael Patterson, médecin hygiéniste en chef du Nunavut

Les autorités ne croient pas toutefois qu’une contamination communautaire soit présente à Whale Cove. Les nombres de cas à Sanikiluaq et Rankin Inlet sont demeurés stables avec respectivement deux et quatre cas actifs.

Selon un communiqué du gouvernement, tous les patients sont en isolement et se portent bien.

Mesures de restrictions

À compter de mercredi, le Nunavut adoptera un confinement généralisé pour tenter de limiter la propagation du nouveau coronavirus.

Tous les commerces non essentiels seront fermés. Les écoles seront également fermées et les classes offertes à distance.

Seules les visites médicales d’urgence seront permises à l’Hôpital général de Qikiqtani d’Iqaluit ou dans les centres de santé des communautés rurales.

Les rassemblements, en dehors des membres d’un même ménage, seront limités à cinq personnes à l’extérieur comme à l’intérieur.

Le port du couvre-visage est fortement recommandé dans les espaces publics ou quand la distanciation physique est limitée.

Dans la région de Kivalliq ainsi qu’à Sanikiluaq, le port du masque est obligatoire.

Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *