Dans le Grand Nord canadien, des « igloos » verts pour faire pousser des légumes

Green Iglu veut combattre l’insécurité alimentaire en favorisant l’accès à des fruits et légumes frais en régions éloignées. (Green Iglu/Facebook)
Un organisme torontois à but non lucratif, Green Iglu, œuvre pour la sécurité alimentaire des populations autochtones du nord du pays.

À Churchill, au Manitoba, une laitue coûte 8 $. À Fort Smith, dans les Territoires du Nord-Ouest, un bouquet d’asperges peut coûter 27 $ et à Iqaluit au Nunavut, un chou-fleur se vend 13 $. Green Iglu construit donc des serres qui permettent de fournir des produits frais cultivés localement à des familles du nord du pays, et ce, à meilleur prix.

Ces serres peuvent résister à des rafales de 180 km/h et à 2 mètres de neige. On peut entre autres y faire pousser des laitues, du chou, des radis, des brocolis, des tomates, des concombres, des pois et des herbes. Chrystelle Maechler explique comment cette initiative met l’accent sur la souveraineté alimentaire puisque l’installation de ces serres s’accompagne de formations pour créer des entreprises et des emplois sur place.

Pour écouter le reportage, cliquez ici

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.