Pollution de l’Arctique : une société minière russe affirme avoir payé une amende record  

Le géant minier Nornickel est accusé par les ONG d’être l’une des entreprises les plus polluantes de Russie. (Kirill Kudryavtsev/Getty Images)
Selon ce que rapportent plusieurs médias russes, le géant minier Nornickel aurait accepté mercredi de se conformer au jugement d’une cour de justice de payer une amende de 2,5 milliards de dollars (146,2 milliards de roubles) pour les dommages environnementaux survenus au nord du cercle polaire arctique proche de la ville de Norilsk.

Dans un communiqué de presse rendu public, la société a déclaré avoir fait le paiement auprès des autorités. Le montant est destiné au budget fédéral russe. Le 29 mai dernier, une fuite de 21 000 tonnes de carburant s’était déversée dans la nature, contaminant un certain nombre de rivières et de nappes phréatiques. Une catastrophe écologique qui avait alors provoqué la colère du président Vladimir Poutine.

Lors d’une rencontre à Moscou avec plusieurs ministres, le président Poutine a réclamé « que le la somme soit utilisé avant tout (…) pour améliorer la situation environnementale à Norilsk et dans sa région », selon les agences de presse gouvernementales russes Sputnik et RT.

L’accident est survenu après l’affaissement d’un réservoir d’une centrale thermique appartenant à Nornickel. Les médias précisent que l’entreprise n’avait pas effectué des travaux de réparation pourtant requis depuis 2018.

Selon les ONG, la société minière est considérée comme l’un des plus gros pollueurs de Russie.  Après avoir rejeté toutes responsabilités dans un premier temps, la direction de Nornickel a ensuite indiqué qu’elle avait « appris une leçon importante » et vouloir « revoir radicalement son approche de la gestion de risques environnementaux ».

Avec les informations de Franceinfo, Capital et TV5 Monde

Ismaël Houdassine, Regard sur l'Arctique

Ismaël Houdassine est diplômé en journalisme de l’Université de Montréal. Il commence sa carrière comme reporter et journaliste culturel. Avant de rejoindre l’équipe de Radio-Canada, il a collaboré durant plusieurs années pour plusieurs médias, notamment l’Agence QMI et Le HuffPost.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.