Dans le Grand Nord canadien, la mort d’une famille au Nunavut en raison d’une intoxication au monoxyde de carbone

Aucune activité criminelle n’est en cause dans la mort de la famille, selon la Gendarmerie royale du Canada. (Matisse Harvey/Radio-Canada)
Les corps d’un homme, d’une femme et d’un adolescent ont été trouvés dimanche dans un chalet situé à 5 kilomètres de la municipalité d’Arviat.

Un résident de la communauté a alerté la Gendarmerie royale du Canada (GRC) vers 15 h 30. Ceux-ci se sont rendus sur les lieux pour constater la situation.

Selon l’enquête policière, les membres de la famille ont succombé à un empoisonnement au monoxyde de carbone dû à une génératrice au carburant dont la bouche d’échappement se trouvait à proximité de l’entrée du chalet.

Aucune activité criminelle n’est soupçonnée, mais des autopsies ont été ordonnées.

L’enquête, qui s’est conclue lundi, a été réalisée à la fois par la GRC du Nunavut, les Services de l’identité judiciaire et le Bureau territorial du coroner.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.