L’inquiétude monte avec le niveau de l’eau au Yukon

La rivière Liard a connu une forte crue cette année sans toutefois causer d’inondation au Yukon. (Radio-Canada)

Les neiges fondent et le Yukon surveille le niveau de ses lacs et de ses cours d’eau qui monte. Les préparatifs sont en cours et les sacs de sable s’empilent.

« Ce sera historique », s’exclame Brian Thompson, un habitant de Tagish. Pour lui, on ne reverra jamais une telle crue. Du moins, il l’espère. Comme d’autres habitants, il a passé la fin de semaine à remplir et à installer des sacs de sable pour protéger sa maison. « C’est juste ahurissant », conclut-il.

Le niveau des eaux monte depuis le 7 mai. Celui des lacs Marsh et Tagish est même monté de près de 70 cm en une semaine.

« Ça nous fait très peur cette situation », confie Louise Girard. Elle habite au bord du lac Tagish et a aussi passé son samedi à construire un mur avec des sacs de sable pour protéger sa maison. Elle se souvient des inondations de 2007 et s’inquiète de voir l’eau monter si vite.

En 2007, on avait vraiment de l’eau jusqu’à la maison, alors on n’est pas rendu là, mais on est seulement au début de juillet. Et on n’a jamais connu ça à cette période.Louise Girard

Elle espère que la météo sera clémente et qu’en l’absence de précipitation la situation n’empirera pas.

Au bord du lac Teslin, Echo Ross, du centre de coordination des situations d’urgence du Yukon, explique que 4000 sacs ont déjà été installés. La zone fait toujours l’objet d’une alerte, dit-il, mais le lac pourrait avoir atteint son pic et la décrue pourrait bientôt s’amorcer.

Sur le fleuve Yukon, où la crue avait poussé les organisateurs de la Yukon River Quest à annuler au dernier moment la fameuse course, l’eau monte aussi. À Carmacks, un secteur en état d’alerte depuis le 22 juin, l’eau n’est plus que 10 centimètres en dessous du niveau de la rue qui longe le fleuve.

Les autorités du Yukon avaient anticipé dès le mois de mai que des inondations seraient possibles cet été à cause des chutes de neige record de l’hiver et des prévisions météorologiques humides.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.