Vague de chaleur dans l’ouest et le nord du Canada

En cas de vague de chaleur, il faut boire beaucoup d’eau, même avant de ressentir la soif, et rester au frais. (Bert Savard/Radio-Canada)

Les services météorologiques canadiens ont émis plusieurs avertissements de chaleur pour les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon, deux des trois territoires arctiques du pays, ainsi que pour l’Ouest du Canada.

« Une longue et intense canicule touche le sud-est du Yukon et durera jusqu’à mardi », indique Environnement Canada.

Les températures diurnes maximales oscilleront entre 30 et 32 degrés Celsius. La nuit, le mercure descendra à près de 16 degrés Celsius.

Les services météo expliquent qu’une « crête exceptionnellement forte se trouve sur la Colombie-Britannique et apporte une masse d’air très chaud sur le sud-est du Yukon. Les journées chaudes et les nuits peu rafraîchissantes feront augmenter le risque de maladies liées à la chaleur ainsi que le risque de feux incontrôlés étant donnée la sécheresse ».

Radio-Canada rapportait lundi que le village de Lytton, en Colombie-Britannique, a battu la veille le record de température jamais enregistré au pays, soit 46,6 degrés.

Le village de Lytton bat ainsi le record de 45 degrés enregistré en juillet 1937 en Saskatchewan.

Des températures plus élevées que la moyenne se maintiendront jusqu’à la semaine prochaine dans l’Ouest canadien. (Photo : CBC)

Dans les Territoires du Nord-Ouest, Environnement Canada mentionne qu’une « longue et dangereuse canicule persistera jusqu’à mercredi dans certaines régions le long du fleuve Mackenzie et jusqu’à vendredi dans les régions près du Grand lac des Esclaves. »

Certaines parties du territoire devraient enregistrer des températures maximales diurnes qui se situeront entre 34 et 39 degrés.

Les services météorologiques prévoient « peu ou pas de répit de la chaleur la nuit puisque les minimums nocturnes demeureront entre 15 et 20 degrés Celsius ».

En entrevue avec Radio-Canada, le météorologue Armel Castellan d’Environnement Canada a affirmé qu’un « dôme de chaleur s’est formé au-dessus de l’Ouest canadien que le vent n’arrive pas à déplacer et les températures s’accumulent sur celles de la veille. Vous vous levez le matin et il fait plus chaud que le jour d’avant. »

Avec les informations de Radio-Canada

Samir Bendjafer, Regard sur l'Arctique

Samir Bendjafer est détenteur d'un bacalauréat en informatique de l'Université de Bab Ezzouar (Alger) et d'un diplôme en journalisme de l'Université de Montréal. En 1997, il entame sa carrière de journaliste en Algérie en pleine révolution internet dans les journaux , avant le passage au journalisme 2.0 et les médias sociaux. A partir de 2005, Il a travaillé comme correspondant de presse basé à Montréal tout en publiant régulièrement dans les médias locaux montréalais. Sa curiosité et son penchant naturel à aller au-delà des apparences sont à la base de sa passion pour le journalisme.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.