Dans le Grand Nord canadien, la mine Mary River renvoie ses Nunavummiut à la maison par crainte de la COVID-19

Six employés venus de l’extérieur du territoire ont été déclarés positifs. (Baffinland Iron Mines Corporation)
La mine Mary River a décidé de renvoyer tous ses employés nunavummiut chez eux après que six travailleurs venus de l’extérieur du territoire ont reçu un résultat positif à un test de dépistage de la COVID-19.

Selon la minière Baffinland, qui gère la mine, il n’y a pas de transmission communautaire chez ses employés et tous ceux qui ont été déclarés positifs sont en isolement.

Malgré l’absence de transmission détectée, l’entreprise a préféré renvoyer tous ses employés locaux chez eux après une période d’isolement et un résultat négatif à un test de dépistage PCR.

Elle précise que tous les employés mis en congé seront payés et que l’exploitation de la mine se poursuivra à effectifs réduits.

La mine Mary River est située à 176 km au sud de Pond Inlet, au Nunavut.

Dimanche, le territoire comptait 20 cas actifs de COVID-19. Les récentes éclosions ont incité la santé publique à imposer de nouvelles restrictions à l’échelle territoriale pour la période des Fêtes.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.