Dans le Grand Nord canadien, les voyages d’agrément pourront bientôt reprendre aux Territoires du Nord-Ouest

Des touristes observent la ville de Yellowknife, du haut du point de vue du Bush Pilot’s Monument. (Darren Bernhardt/Radio-Canada)
Les organisateurs de voyages ont été heureux d’apprendre vendredi que les touristes pourront de nouveau se rendre aux Territoires du Nord-Ouest à partir du 1er mars, quel que soit leur statut vaccinal.

L’annonce du gouvernement, par communiqué, souligne que les touristes devront avoir un plan d’isolement approuvé qui « déterminera les exigences à l’entrée après le voyage, comme l’auto-isolement si nécessaire ».

Les touristes devront respecter les mêmes règles sanitaires que les habitants des T.N.-O., qu’il s’agisse du port du masque ou les limites de rassemblements.

Le gouvernement justifie sa décision en soulignant la tendance à la baisse du nombre de cas de COVID-19 dans le territoire et qu’il faut donner du temps à l’industrie du tourisme de se préparer à la venue des clients.

« Quelle bonne nouvelle, s’exclame Gordon Gin, qui gère le Yellow Dog Lodge près de Yellowknife. Cependant, cela aurait dû être fait il y a des mois, car on a perdu des réservations. »

Il explique ne pas avoir pu garantir à ses clients que son entreprise serait certainement ouverte cet été, car elle dépend des restrictions imposées par les autorités de la santé publique.

Le gouvernement demande aux voyageurs de faire connaître leur plan d’auto-isolement de 7 à 10 jours avant de venir aux T.N.-O.

« Nous avons beaucoup appris sur la COVID-19 et sur les mesures de sécurité publique qui fonctionnent, surtout sur l’importance de tenir ses vaccins à jour », a indiqué dans le communiqué le Dr André Corriveau, le sous-administrateur en chef de la santé publique.

En date de samedi, 85 % de la population des Territoires du Nord-Ouest est pleinement vaccinée. La COVID-19 a fait 17 morts sur le territoire depuis le début de la pandémie.

D’après les informations de Joanne Stassen

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.