Le Canada cherche à améliorer la chaîne d’approvisionnement du logement dans le Grand Nord du pays

Les coûts de construction dans le Grand Nord freinent le développement de logements. (Claudiane Samson/Radio-Canada)
Ottawa va consacrer jusqu’à 80 millions de dollars pour trouver des solutions aux obstacles à la chaîne d’approvisionnement du logement dans les régions nordiques et éloignées du Canada.

Des experts et des professionnels du logement sont donc invités à présenter des solutions innovantes afin de répondre aux différents problèmes.

Le Nord est en effet loin des grands centres. Cela rend plus difficile l’obtention de fournitures et prolonge les délais d’expéditions. Sans oublier que le climat est rude et que les matériaux ainsi que la main-d’oeuvre qualifiée coûtent cher.

Lors d’une conférence de presse mercredi, Dan Vandal, ministre responsable de l’Agence canadienne de développement économique du Nord et ministre des Affaires du Nord, estime que cet appel à idées « a pour but de rassembler les gens pour trouver des solutions locales qui fonctionnent pour chaque communauté ».

Les obstacles que sont le climat et la distance sont considérables, tout comme les coûts, mais ils ne sont pas insurmontables.Dan Vandal, ministre des Affaires du Nord

La crise du logement étant une urgence, investir dans un projet de recherche d’idées pourrait ne pas sembler être une priorité, mais pour le ministre fédéral du Logement, de la Diversité et de l’Inclusion, Ahmed Hussen, « en mettant en avant les meilleures bonnes idées, nous travaillons avec nos partenaires pour les transformer en réalité ».

« On a besoin des fonds directs. Mais en même temps, on a besoin de fonds spéciaux pour de nouvelles solutions », indique M. Hanley.

Le député fédéral du Yukon, Brendan Hanley, souligne aussi l’importance de cette initiative. « Il y a des annonces et des projets comme l’initiative de logements rapide […] Et en même temps, on a besoin de solutions locales en lien avec la connaissance des citoyens du Nord. »

Il se félicite surtout du fait que des « solutions spécifiques au Nord » peuvent découler de ce processus et ainsi répondre à un réel besoin, une demande des gens sur le terrain.

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.