Minnie Akparook: les soins infirmiers dans l’Arctique

Share
(Regard sur l'Arctique)
(Regard sur l’Arctique)
Il existe, partout dans l’Arctique canadien, une grande demande pour des infirmiers et infirmières originaires de la région.

Le corps infirmier est encore composé en majorité de recrues venant du Sud qui font des « allers-retours » dans ces régions aux confins du Canada. Beaucoup pensent que, pour mettre un terme au roulement du personnel infirmier, il faut recruter plus de travailleurs de la santé inuits et autochtones, qui comprennent la culture et la langue des habitants locaux, et qui ont également un intérêt réel dans la santé et le développement des collectivités.

Malgré l’ampleur des besoins, seule une poignée d’infirmières possédant ces attributs exercent dans les diverses régions de l’Arctique.

Dans le cadre du projet Eye on the Arctic, la journaliste Eilís Quinn s’est entretenue avec Minnie Akparook, une infirmière inuite du Nunavik, des obstacles qu’elle a dû surmonter au début de sa carrière et des défis auxquels sont confrontés aujourd’hui les Inuits du Canada en matière de santé.

Ce documentaire a été diffusé pour la première fois pendant l’édition 2011 de la Semaine nationale des soins infirmiers.

EN COMPLÉMENT: Combler le fossé culturel dans les soins infirmiers

Share

Eilís Quinn, Eye on the Arctic

Eilís Quinn is a journalist and manages Radio Canada International’s Eye on the Arctic circumpolar news project. At Eye on the Arctic, Eilís has produced documentary and multimedia series about climate change and the issues facing Indigenous peoples in the circumpolar world. Her documentary Bridging the Divide was a finalist at the 2012 Webby Awards. Eilís began reporting on the North in 2001. Her work as a reporter in Canada and the United States, and as TV host for the Discovery/BBC Worldwide series "Best in China" has taken her to some of the world’s coldest regions including the Tibetan mountains, Greenland and Alaska; along with the Arctic regions of Canada, Russia, Norway and Iceland.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *