Contrebande d’alcool à Ross River au Yukon – Les résidents exigent des résultats

Share
Dangers de la consommation d'alcool chez les jeunes ( IS / iStock )
Dangers de la consommation d’alcool chez les jeunes
( IS / iStock )

Les résidents de la petite communauté amérindienne de Ross River à 360 kilomètres au nord-est de Whitehorse au Yukon se mobilisent pour faire face à un problème qui les inquiète grandement : la contrebande d’alcool. Depuis un an, il n’y a plus de bar à Ross River. De plus, la communauté n’a jamais eu de magasin où l’on vend de l’alcool. Le débit le plus près est à Faro, à une heure de route.

Florence Etzel, est membre de la communauté Dene de Ross River. Selon elle, la contrebande d’alcool est un problème très grave et très évident. « Nous devons nous mobiliser pour assainir notre communauté, la rendre comme elle a déjà été, un endroit sain où on peut élever nos enfants et nos petits-enfants. Voilà pourquoi je m’élève contre ça et pourquoi je n’ai pas peur de le faire ».

L’ex chef Clifford McLeod s’attriste de voir la jeune génération se détruire elle-même à cause de l’alcool. « Ils sont en train de ruiner leur vie. Ils n’auront plus aucune chance de sortir d’ici et de réaliser leurs rêves. Les contrebandiers se foutent complètement des personnes à qui ils vendent leur alcool. » Clifford McLeod rappelle qu’un aîné a récemment été battu par des personnes saoules. Il rappelle également le décès d’un jeune de 16 ans l’été dernier, alors qu’il était complètement intoxiqué.

Un autre résident de Ross River, Jay Sather affirme de son côté qu’il a constaté les effets pervers de l’abus d’alcool chez des enfants de neuf ou dix ans. « Ils sont tout jeunes et ils errent de façon erratique le long des rues. Décidément, les contrebandiers s’en fichent. Peu importe votre âge, si vous avez l’argent nécessaire, ils vous vendront de l’alcool. »

La communauté interpelle son chef et son conseil de bande de prendre action rapidement, On veut également avoir le point de vue du député Stacey Hassard qui représente Ross River à l’Assemblée territoriale à Whitehorse.

Pour le détachement local de Ross River de la Gendarmerie royale du Canada, il s’agit ici d’un problème d’une très grande importance.

Share
Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Raymond Desmarteau, Radio Canada International

Pour d’autres nouvelles du Canada et d’ailleurs, visitez le site de Radio Canada International.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *