Une adolescente arrêtée pour l’incendie d’un édifice de la protection de la jeunesse à Kuujjuaq

L’immeuble rasé par les flammes à Kuujjuaq, au Nunavik, abritait des locaux administratifs du Directeur de la protection de la jeunesse. (Alec Gordon/CBC) (Alec Gordon/CBC)
Une adolescente de 17 ans a été arrêtée mardi en lien avec un incendie qui a endommagé un bâtiment abritant les locaux du Directeur de la protection de la jeunesse (DPJ) à Kuujjuaq, dans le nord du Québec.

La jeune femme a été interrogée par les enquêteurs et a comparu mercredi au palais de justice de Kuujjuaq, a affirmé par communiqué la Sûreté du Québec, chargée de faire enquête.

L’adolescente devait répondre à des accusations d’incendie criminel et de menace de mort.

Dimanche soir, les services d’urgence ont été appelés à se rendre sur les lieux de l’incendie, qui aurait causé des dommages pour une valeur de plus de 2 millions de dollars.

En entrevue mardi à Radio-Canada, le directeur de la Régie régionale de la santé et des services sociaux du Nunavik, Yoan Girard, reconnaissait que cet événement « crée beaucoup d’inquiétude parmi les membres de la communauté ».

Espaces autochtones, Radio-Canada

Espaces autochtones, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur les Autochtones au Canada, visitez le site d’Espaces autochtones.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *