Sylvie D’Amours, nouvelle ministre responsable des Affaires autochtones du Québec

Share
Sylvie D’Amours est la nouvelle ministre responsable des Affaires autochtones du Québec. (Site web de la Coalition avenir Québec)
Le nouveau premier ministre du Québec François Legault a dévoilé la composition de son premier Conseil des ministres, jeudi, et c’est Sylvie D’Amours, députée de Mirabel (sud), qui est devenue ministre responsable des Affaires autochtones.

Mme D’Amours a été élue avec 55 % des voix le 1er octobre dernier, une des plus fortes majorités parmi les 125 circonscriptions du Québec.

Élue pour la première fois en 2014, elle était porte-parole de la Coalition avenir Québec (CAQ) en matière d’agriculture et de tourisme avant l’élection qui a mené son parti au pouvoir.

« Je veux établir avec vous des relations respectueuses », a déclaré le patron de Mme D’Amours, François Legault, jeudi, à l’intention des Autochtones.

Lors d’un point de presse tenu quelques minutes avant le dévoilement du Conseil des ministres, le chef de l’Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador (APNQL), Ghislain Picard, déclarait que la relation politique [avec les Autochtones] était le premier point à l’ordre du jour et qu’elle devait être bien définie.

« Il faut aussi la définir avec notre présence et notre collaboration. Si c’est le gouvernement du Québec qui décide tout seul comment cette relation-là devrait être définie, bien on est sur une mauvaise voie », a-t-il ajouté.

Un passé d’agricultrice

Sylvie D’Amours et son mari, André Lauzon, possèdent les Gestions Chou-Bec depuis 1994, une entreprise qui cultive du chou et de la courge, notamment.

Les terrains de l’entreprise sont situés dans le village de Saint-Joseph-du-Lac, situé tout juste au nord de l’île de Montréal.

La nomination de Mme D’Amours comme responsable des Affaires autochtones est quelque peu une surprise, a expliqué le chef de bureau parlementaire de Radio-Canada à Québec, Sébastien Bovet.

Les noms de Pierre Dufour, député d’Abitibi-Est (ouest), et de Denis Lamothe, député d’Ungava (nord), avaient aussi circulé à ce poste.

M. Dufour a finalement obtenu le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Share
Espaces autochtones, Radio-Canada

Espaces autochtones, Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur les Autochtones au Canada, visitez le site d’Espaces autochtones.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *