Un milliardaire offre des fonds pour l’aire protégée Edéhzhíe dans le Nord canadien

Share
En plus d’habitats pour les poissons et la faune, Edéhzhíe offre aussi de nombreux sites culturels, des sentiers et des zones de récolte. (Premières Nations du Dehcho)
La première aire protégée autochtone du Canada, Edéhzhíe, dans les Territoires du Nord-Ouest, recevra un financement de 750 000 $ sur trois ans d’un milliardaire américano-suisse.

La fondation du philanthrope Hansjörg Wyss s’est engagée mercredi à investir 1 milliard de dollars pour conserver 30 % de la surface terrestre d’ici 2030.

Plusieurs millions de dollars sont déjà réservés pour différents projets de protection à travers le monde. Au Canada, ce sont les 14 000 km2 de l’aire protégée d’Edéhzhíe qui ont été retenus par la fondation bien que d’autres projets canadiens puissent recevoir du financement de la fondation au cours des prochaines années.

Edéhzhíe, située dans la région du Dehcho, à l’ouest de Fort Providence, aux Territoires du Nord-Ouest, a été classée aire protégée autochtone du Canada au début du mois d’octobre.

Ce classement, le premier du genre, vient mettre en place un système de préservation et de conservation qui sera surtout géré par les membres des Premières Nations du Dehcho.

L’aire protégée doit aussi être reconnue comme réserve faunique nationale d’ici 2020.

L’aire protégée d’Edéhzhíe s’étend sur 14 200 km², dans le sud-ouest des T.N.-O. (Radio-Canada)

En 2013 Hansjörg Wyss, qui a fait fortune avec son entreprise d’appareils médicaux, s’est engagé à donner la moitié de sa fortune à des œuvres de bienfaisance.

« Je me suis engagé envers la conservation de la nature il y a longtemps », a déclaré le milliardaire lors d’une conférence téléphonique. « Quand j’étais jeune homme, j’ai été témoin de trop de destructions dans les vallées des montagnes suisses avec les remontées mécaniques et les barrages. »

La fondation invite également les gouvernements de la planète à s’engager à protéger au moins 30 % de la Terre d’ici 2030.

Des fonds de la campagne iront également à la société National Geographic afin de sensibiliser le public à la nécessité de la conservation. Celle-ci mettra en lumière les réussites et les problèmes des différentes initiatives en matière de conservation.

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *