Le gouvernement canadien souhaite améliorer les transports du Nord

Share
Le gouvernement canadien accordera 400 millions de dollars aux transports nordiques, tels que des ponts, des routes, des aéroports et des lignes ferroviaires au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. (Mario De Ciccio/Radio-Canada)
Le ministère canadien des Transports a lancé un appel de propositions pour financer des infrastructures permettant de mieux ravitailler les communautés nordiques, d’améliorer la sécurité et de favoriser le développement économique des territoires du Nord canadien.

« Améliorer le réseau de transport du Nord appuiera et favorisera la croissance économique, la diversification du commerce et le développement social, créera des possibilités d’emploi, et assurera une meilleure connectivité parmi les populations du Nord », a fait savoir lundi le ministre fédéral des Transports, Marc Garneau, par voie de communiqué.

Amorcé en 2017, le Fonds national des corridors commerciaux prévoit 2 milliards de dollars sur 11 ans pour renforcer les infrastructures qui favorisent les échanges commerciaux au pays. De cette somme, 400 millions de dollars seront destinés aux transports nordiques au Yukon, aux Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut.

Mieux desservir les communautés nordiques

Les conditions climatiques et topographiques, l’accès limité à une main-d’œuvre qualifiée locale et les saisons de construction plus courtes sont plusieurs facteurs qui font grimper les coûts de développement des infrastructures dans le Nord canadien.

« Comme l’infrastructure de transport de base demeure limitée, il est difficile, long et coûteux de transporter des passagers et des marchandises à l’intérieur et à l’extérieur des collectivités nordiques », a mentionné le député fédéral des Territoires du Nord-Ouest, Michael McLeod.

Le député fédéral du Yukon, Larry Bagnell, a souligné que les transports étaient donc indispensables au développement économique des communautés nordiques.

« Le transport des personnes et des marchandises joue un rôle essentiel dans nos économies locale, régionale et nationale. »

Député fédéral du Yukon, Larry Bagnell.

Les projets, qui seront choisis en fonction de leur impact direct sur les communautés, pourront concerner des installations d’accostage pour les navires, des ponts ouverts en toute saison ou encore des systèmes d’information météorologiques.

« En créant de nouvelles possibilités, le gouvernement du Canada aide les investisseurs et les exportateurs canadiens, et surtout les petites et moyennes entreprises d’ici, à attirer une nouvelle clientèle et à accéder à des emplois bien rémunérés. »

Marc Garneau, ministre canadien des Transports

Le ministère des Transports recevra des propositions de projets d’infrastructures d’ici au mois de mars 2019.

Share
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *