Le territoire du Yukon, dans l’Arctique canadien, souhaite améliorer son offre de services aux aînés

Share
Les Yukonnais de 65 ans et plus représentent environ 13 % de la population, selon le dernier rapport du médecin hygiéniste en chef du territoire. En juin 2018, le gouvernement du Yukon a organisé un sommet sur le vieillissement de la population à Whitehorse, la capitale territoriale, avant d’entamer une série de consultations publiques dans plusieurs villes du territoire pour recueillir les commentaires de résidents au sujet des services offerts aux aînés. (Radio-Canada)
Après une série de consultations publiques, le gouvernement du Yukon, dans le nord-ouest du Canada, a rendu public son rapport sur le vieillissement chez soi dans l’optique d’élaborer un plan d’action qui permettra de mieux soutenir les aînés du territoire.

« Les aînés du Yukon veulent que les communautés dans lesquelles ils vivent soient plus inclusives et respectueuses à leur égard », peut-on lire dans le rapport de 84 pages.

Le document, déposé lundi à l’Assemblée législative du territoire, fait état des préoccupations des Yukonnais en ce qui a trait aux questions de logement, d’accessibilité à certains types de services, d’infrastructures, de transport et de mobilité.

En juin 2018, un sommet sur le vieillissement de la population avait réuni environ 200 personnes à Whitehorse, la capitale territoriale. Le ministère yukonnais de la Santé et des Services sociaux a par la suite entrepris une série de consultations publiques avec plusieurs organismes à but non lucratif, dont le Conseil yukonnais sur le vieillissement, la Coalition anti-pauvreté du Yukon et l’Association franco-yukonnaise, afin de trouver des pistes de solutions pour ajuster son offre de services proposés aux aînés.

La tournée territoriale a permis au gouvernement territorial de recueillir les commentaires de résidents de plusieurs villes du territoire, dont Carcross, Teslin, Dawson et Haines Junction.

Des recommandations pour favoriser le vieillissement chez soi

Parmi les préoccupations énoncées dans le rapport figurent entre autres les questions d’accessibilité aux soins de santé dans les communautés éloignées, du manque d’activités de groupe pour contrer l’isolement et de la dépendance que crée la centralisation des services vers Whitehorse, la capitale territoriale.

« De nombreux Yukonnais qui résident dans des communautés isolées doivent quitter leur résidence et déménager à Whitehorse en raison des questions complexes liées aux soins de santé, ce qui provoque le décès de bon nombre d’entre eux puisqu’ils perdent leurs repères et sont déracinés de leur communauté », énonce un résident dans le rapport.

Les recommandations proposées vont de l’inclusion du savoir autochtone dans les centres de soins palliatifs à la mise en place de programmes intergénérationnels, en passant par des initiatives de logements abordables. Le rapport souligne que le manque de logements à travers le territoire limite la possibilité pour des travailleurs de la santé de s’installer dans certaines collectivités.

Le 1er avril, le médecin hygiéniste en chef du territoire, Brendan Hanley, a publié son dernier rapport triennal sur l’état de santé des Yukonnais. Dans son document orienté sur la santé des aînés et le vieillissement de la population, le médecin rapportait que les Yukonnais de 65 ans et plus représentaient environ 13 % de la population en juin 2018, soit presque deux fois plus qu’en 2008. Selon ses projections, cette proportion doit passer à 15 % pour les 66 ans et plus d’ici 2030.

Share
Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *