Raz-de-marée féminin aux élections des Territoires du Nord-Ouest, dans le Nord canadien

Share
De gauche à droite : Lesa Semmler, Julie Green, Katrina Nokleby, Frieda Martselos, Diane Thom, Caroline Cochrane, Caroline Wawzonek, Caitlin Cleveland, Paulie Chinna (Mylène Briand/Radio-Canada)
Pour la première fois, des femmes ont remporté 9 des 19 sièges en lice à l’Assemblée législative lors des élections aux Territoires du Nord-Ouest mardi soir, mais un recomptage à Range Lake est attendu en raison d’un écart serré.

Avec ces résultats, les T.N.-O., territoire du Nord canadien, décrochent ainsi la plus haute proportion de femmes dans une assemblée législative au Canada, soit 47 % des élus.

Tout d’abord, le député sortant Kevin O’Reilly a été le premier à remporter sa circonscription, soit celle de Frame Lake avec 1,6 % d’écart devant son concurrent Dave Ramsay. Le vote serré pourrait provoquer un nouveau décompte des bulletins de vote.

L’ingénieure Katrina Nokleby a ensuite battu l’homme d’affaires Patrick Scott à Great Slave lors d’une course également serrée.

Caroline Wawzonek a gagné Yellowknife Sud, la circonscription laissée vacante par le premier ministre Bob McLeod qui ne sollicitait pas de renouvellement de mandat.

Parmi les autres femmes élues, on retrouve Caroline Cochrane, l’ancienne ministre de l’Éducation, dont la victoire à Range Lake est contestée. Une infirmière et défenseure des droits des femmes autochtones, Lesa Semmler, a remporté son siège d’Inuvik Twin Lakes avec un grand nombre de voix d’écart.

Tel père, tel fils

À Hay River Sud, le père de famille Rocky Simpson a été élu alors que son fils RJ Simpson a été élu sans opposition à Hay River Nord.

Deux autres députés ont été élus sans opposition : Frederick Blake Jr. dans la circonscription de Mackenzie Delta et Jackson Lafferty à Monfwi.

Un gouvernement de consensus

Cependant, les habitants des Territoires du Nord-Ouest ne connaîtront le nom de leur premier ministre que plus tard en octobre en raison du gouvernement de consensus au pouvoir.

Sous ce système qui n’a pas de parti politique, les députés choisissent le président de la Chambre, le premier ministre et le Cabinet lors d’un vote secret. De multiples votes peuvent avoir lieu à l’Assemblée, car chaque candidat doit avoir la majorité des voix.

« Ces élections apporteront beaucoup de changements. Je suis curieux de voir ce qui [en] ressortira », a déclaré Chris Gamble, un électeur de 39 ans né à Yellowknife.

Chris Gamble, un électeur né à Yellowknife (Noémie Moukanda/Radio-Canada)

Ces dernières semaines, les électeurs ont été 12,6 % à voter par anticipation, par la poste ou en ligne, selon Élections T.N.-O.

L’organisme précise que 425 bulletins électroniques ont été envoyés aux citoyens qui en avaient fait la demande, une première au Canada pour une élection générale.

La mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty, espère que les députés s’entendront mieux que ceux du gouvernement précédent : « On a besoin de candidats […] qui aiment lire beaucoup de rapports et communiquer avec les gouvernements municipaux et autochtones. Le prochain gouvernement doit travailler ensemble, parce qu’on a de grands problèmes ».

La mairesse de Yellowknife, Rebecca Alty (Noémie Moukanda/Radio-Canada)

Députés élus :

  • Deh Cho : Ronald Bonnetrouge

  • Frame Lake : Kevin O’Reilly

  • Great Slave : Katrina Nokleby

  • Hay River Nord : RJ Simpson (élu sans opposition)

  • Hay River Sud : Rocky Simpson

  • Inuvik Boot Lake : Diane Thom

  • Inuvik Twin Lakes : Lesa Semmler

  • Kam Lake : Caitlin Cleveland

  • Mackenzie Delta : Frederick Blake Jr. (élu sans opposition)

  • Monfwi : Jackson Lafferty (élu sans opposition)

  • Nahendeh : Shane Thompson

  • Nunakput : Jackie Jacobson

  • Range Lake : Caroline Cochrane

  • Sahtu : Paulie Chinna

  • Thebacha : Frieda Martselos

  • Tu Nedhe-Wiilideh : Steve Norn

  • Yellowknife Centre : Julie Green

  • Yellowknife Nord : Rylund Johnson

  • Yellowknife Sud : Caroline Wawzonek

Share
Radio-Canada

Radio-Canada

Pour d’autres nouvelles sur le Canada, visitez le site de Radio-Canada.

Vous avez remarqué une erreur ou une faute ? Cliquez ici !

Laisser un commentaire

Note: En nous soumettant vos commentaires, vous reconnaissez que Radio Canada International a le droit de les reproduire et de les diffuser, en tout ou en partie et de quelque manière que ce soit. Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s'ils respectent la nétiquette.
Nétiquette »

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *